Vrais Avis Clients
4038

Bluehost limite l'espace disque de ses hébergements mutualisés

Bluehost a récemment modifier ses hébergements mutualisés, imposant pour une première fois des limites à l’espace disque alloué. Le changement s’est fait très discrètement, sans communication officielle.

Seuls les clients du géant américain dépassant ces nouvelles limites se sont trouvés soudainement harcelés par l’hébergeur, exigeant qu’ils optent pour un plan supérieur. Cette approche plutôt agressive et peu transparente a choqué de nombreux clients de Bluehost.

Nous verrons donc un peu plus en détails les changements appliqués aux offres. Il sera aussi question de la façon dont les changements ont été imposés et du contexte dans lequel ils surviennent. Vous verrez que, malheureusement, ce cas n’est pas aussi isolé qu’il n’y parait.

Les limites des hébergements mutualisés Bluehost: pas seulement l’espace disque

Jusqu’à présent, les clients de Bluehost n’avaient jamais eu à se soucier de la moindre limite de stockage. Tout était illimité, leur permettant d’accumuler de vaste vastes quantités de contenu ou des bases de données très volumineuses. La situation a désormais changé du tout au tout, avec l’application d’une foule de nouvelles restrictions très contraignantes.

Bluehost a tout d’abord limité la quantité d’espace de stockage SSD de manière assez drastique. Ses différents plans d’hébergement mutualisé sont désormais restreints à 10, 20, 40 et 100 gigaoctets de stockage SSD. De nombreuses autres limites viennent toutefois contraindre l’usage de cet espace disque.

Pour tous les hébergements mutualisés, l’espace alloué aux bases de données autorisées est restreint à 10 Go. La taille des bases de données, pour sa part, ne peut plus dépasser 5 Go. L’hébergeur impose même une limite sur le nombre total de fichiers pouvant être hébergé! En somme, Bluehost a ajouté une multitude de contraintes à ses offres, qui n’existaient pas auparavant.

Des lacunes en matière de communication

Il n’est pas rare que des fournisseur de service apportent des modifications à leurs offres. C’est aussi le cas des hébergeurs web, qui doivent sans cesse adapter leur gamme de produit à un univers numérique en constante évolution.

En règle générale, les entreprises avisent leurs clients des changements apportés à leur service avant que ceux-ci n’entrent en vigueur. Bluehost a tout simplement omis de les informer, à moins qu’ils se retrouvent en violation des nouvelles limitations.

Des milliers de clients ont donc été avisés qu’ils dépassaient les nouvelles limites de leur service, qui avait été revu à la baisse sans qu’ils le sachent. Bluehost les invitait alors à passer à un plan plus dispendieux, dont les limites correspondraient à leurs besoins de stockage. Et l’hébergeur semble “inviter” avec insistance! Certains clients disent avoir perçu les avis répétés de Bluehost comme une forme de harcèlement et de menace.

En somme, Bluehost a le droit légitime de revoir ses offres à la baisse. On déplore toutefois le manque de transparence et de communication préalable avec ses clients. Des milliers de clients se sons ainsi trouvés à transgresser des limites, dont ils n’avaient jamais été informés de la mise en place. Cette situation aurait facilement pu être évitée si l’entreprise avait été plus transparente.

Bluehost et Newfold Digital

Bluehost est depuis de nombreuses années, le fleuron d’un vaste consortium spécialisé dans l’hébergement web. Newfold Digital, héritier du Endurance International Group, compte aujourd’hui des dizaines d’hébergeurs web et de registraires de domaines parmi ses filiales.

Le groupe corporatif acquiert ainsi plusieurs entreprises par an depuis des décennies. Son portefeuille inclut plusieurs grands noms de l’industrie de l’hébergement web dont Bluehost, Hostgator, Domain.com ou Web.com.

Malheureusement, le groupe a acquis une très mauvaise réputation au sein de l’industrie. Pour financer son expansion agressive, il tend à réduire agressivement les coûts d’opération pour augmenter la rentabilité des entreprises qu’il achète. Cette réduction se fait souvent aux dépens des clients, qui voient leurs services se dégradés et les prix augmentés.

On peut d’ailleurs observé que les changements récents chez Bluehost rapproche nettement ses offres de celles de Hostgator. Si l’on compare les limites de sites web et d’espace disque alloué, on remarque une convergence évidente entre les offres des deux hébergeurs.

Les limite de sites et d’espace disque des hébergements mutualisés de Bluehost:

Limite d'espace disque et de sites des d'hébergement mutualisés de Bluehost

Les offres de Bluehost, dont les nombres de sites et les espaces de stockage alloués sont soulignés.

Les limite de sites et d’espace disque des hébergements mutualisés de Hostgator:

Limites des plans d'hébergement web de Hostgator

Les offres de Hostgator, dont les nombres de sites et les espaces de stockage alloués sont soulignés.

Comme vous pouvez le constater, les limites sont exactement les mêmes. Le changement suit donc une tendance au sein du groupe Newfold Digital, qui vise à homogénéiser les offres des différents membres du consortium. Malheureusement, celles-ci se fait souvent en réduisant les offres des hébergeurs plus “généreux” ou performants, afin de les abaisser au niveau des moins bons.

Bluehost était jusqu’à présent connu pour le nombre d’éléments illimités dans ses offres. Les nouvelles versions de ses plans d’hébergement vont inévitablement porter atteinte à cette réputation. Ses offres sont désormais parmi les plus contraignantes et limitées sur le marché!

Pour conclure sur les limites d’espace disque des hébergements mutualisés Bluehost

Comme nous l’avons vu, Bluehost a récemment ajouté une série de limites à l’espace disque alloué par ses hébergements mutualisés. Ces multiples restrictions, apparues soudainement et en toute discrétion, ont apportés de mauvaises surprises à des milliers de clients. Ceux-ci ce sont soudainement trouvé harcelés par l’hébergeur, les avisant à répétition qu’ils transgressaient des limites dont ils n’avaient jamais été informés.

Encore une fois, on doit reconnaître que Bluehost a bel et bien le droit de modifier ses offres pour les revoir à la baisse. On déplore toutefois deux éléments à propos des récents changements apportés aux hébergements mutualisés.

Tout d’abord, l’importance du changement est majeure, et la dégradation du service incontournable. D’un stockage illimité, Bluehost est passé à une multitude de contraintes en tout genre, et des espaces disques extrêmement limités.

De plus, Bluehost a fait preuve de très peu de transparence dans le processus de changement. Plutôt que d’informer l’ensemble de ses clients de la dégradation de leurs services, l’hébergeur s’est contenté d’harceler uniquement ses clients se trouvant en violation de ces nouvelles limites. Et ce, alors que ceux-ci n’avaient pourtant jamais été informés des nouvelles restrictions.

Nous espérons que cet article vous a plu et vous a éclairé sur les nouvelles limites d’espace disque des hébergements mutualisés de Bluehost. Si c’est le cas, nous vous invitons à consulter nos autres articles ainsi que nos classements des meilleurs hébergeurs web.

L'auteur

Author

Olivier / @Olivier

x

Code Promo Bluehost limite l’espace disque de ses hébergements mutualisés