Vrais Avis Clients
4025

Cybersécurité: enjeux et préoccupations en 2024

Imaginez un monde sans mesures de sécurité. Cela vous semble chaotique, n’est-ce pas? Il en irait sans aucun doute de même pour le web, sans cybersécurité. Un certain degré de sécurité est essentiel dans tous les aspects de la vie.

Nous vivons à une époque où tout est interconnecté. Les renseignements personnels sont constamment transmis à travers le web, des réseaux et des logiciels. Ils doivent donc être protégés à tout prix de potentiels acteurs malveillants. Après tout, malgré toutes les mesures prises, les vols de données restent très courants.

La plupart d’entre nous avons un ou plusieurs appareils connectés à Internet avec nous presqu’en tout temps.  Nous devons aussi gérer une multitude de mots de passes, nécessaires pour diverses fonctionnalités et applications.

Certains croient d’ailleurs que la mise en place d’un mot de passe est une protection suffisante contre les attaques de personnes malveillantes. Mais est-ce réellement vrai? En fait, la réponse dépend en partie du mot de passe, et de la façon dont vous le géré.

Selon les études sur le sujet, les mots de passe les plus couramment piratés sont :

  1. 123456
  2. 123456789
  3. qwerty
  4. 1234567890
  5. 111111
  6. qwerty123
  7. 1q2w3e
  8. 12345678
  9. 12345
  10. Password

Comme vous pouvez l’imaginez, il est assez simple pour tout pirate d’accéder à vos appareils et données critiques avec des mots de passe faibles comme ces exemples. Qu’arriverait-il si des pirates avaient accès à toutes les données sensibles que vous soumettez aux réseaux et services ? Les conséquences pourraient être terribles.

La fréquence des menaces de sécurité sur Internet est en croissance continuelle. Cela inclut les logiciels malveillants, les rançongiciels et de nombreux autres problèmes de sécurité. Les individus comme les entreprises continuent de subir des dommages de plus en plus importants d’année en année. Certains pays font même du piratage une arme, ou une source de revenu étatique.

Dans cet article, nous aborderons certains principes et préoccupations de cybersécurité. Nous espérons aider à vous sensibiliser à certaines des principales menaces actuelles dans l’univers numérique.

Qu’est-ce que la cybersécurité, exactement ?

La cybersécurité inclut une multitude de mesures. On vous épargne donc les définitions compliqués, clarifiant ses limites exactes. En résumé, il s’agit donc du déploiement de moyens de protéger les réseaux, les systèmes et les programmes contre diverses menaces numériques.

Ces menaces incluent bien sûr les attaques, généralement menées pour accéder à des données. Les pirates peuvent alors modifier, détruire, ou utiliser ces données à des fins personnelles. Pour prévenir les menaces, il est donc important que  vous soyez sensibilisé aux enjeux de cybersécurité. Vous pourrez alors vous assurer que votre présence en ligne est sécurisée.

L’objectif de la cybersécurité est de protéger les données et les informations des internautes. Il s’agit surtout d’éviter qu’elles tombent dans les mains d’intrus voulant les falsifier ou les manipuler pour en tirer profit. La cybersécurité est donc considéré comme un sous-ensemble de la sécurité de l’information ( qui représente la sécurisation de l’information par la diminution des risques).

Principes de la cybersécurité

De nombreux élément peuvent être affectés par des attaques et des violations de cybersécurité. On peut citer les réseaux, les applications, le Cloud, l’Internet des objets (IdO), les appareils mobiles, etc..

C’est pour cela que des principes de cybersécurité ont été élaborés. Ils aident à gérer et à réduire les risques existant à l’intérieur comme à l’extérieur des réseaux et des systèmes. Il y a trois piliers, représentant des valeurs pour laquelle la cybersécurité est formée. Cette “triade de la cybersécurité” représente des lignes directrices à respecter, qui sont :

1. Confidentialité

Les données et les informations doivent rester privées. La communication et les renseignements devraient donc être protégées contre tout accès illégal. Pour ce faire, il vaut mieux s’assurer que seules les personnes autorisées aient accès à ces données ou informations. Cette étape vitale pour la sécurité peut êtes accomplie grâce au cryptage des données.

Si une communication est envoyée en texte non chiffré, un pirate peut facilement lire le message. Pour garantir qu’il ne puisse pas lire les informations, il est possible de crypter les données du réseau pour les rendre illisibles. Cette mesure permet de préserver l’intégrité et la confidentialité des données.

2. Intégrité

L’intégrité garantit que les données chiffrées n’ont pas été altérées ou modifiés. Afin d’assurer l’intégrité des données, vous pouvez utiliser une technique appelée hachage. Ce procédé transforme les données en un code inaltérable. Le destinataire d’une communication peut déchiffrer le code en calculant le hachage du message, avant de le comparer à ce que l’expéditeur a envoyé.

3. Disponibilité

Lorsqu’un serveur est attaqué, il devient souvent impossible d’accéder ou d’utiliser un site web. Il s’en suit un temps d’arrêt, qui entraîne une perte d’activité. Les données devraient pourtant être accessibles à tout moment elles sont nécessaires.

Un système a besoin de puissance de traitement de données, de canaux de communication et de mesures de sécurité. Il a aussi besoin d’une solide protection contre les pannes de matériel, les cyberattaques, et tout facteur pouvant causer une interruption.

Les attaques et risques de cybersécurité

Il existe une foule de menaces différentes pouvant être qualifiées de cyberattaques. Ce terme en est venu à regrouper divers types de périls, à la fois passifs ou plus ponctuels.

Il s’agit généralement de tentatives malveillantes visant à désactiver, perturber, détruire ou prendre le contrôle des systèmes informatiques. L’objectif est généralement d’altérer, de bloquer, d’effacer, de manipuler ou de voler les données qui y sont conservées.

Une cyberattaque peut être lancée par n’importe qui, n’importe quand, à partir de n’importe . Elle peut inclure une ou plusieurs tactiques différentes.

Types d’attaques et de menaces de cybersécurité

Il existe une foule de méthodes différentes pouvant être utilisées par des pirates pour atteindre leurs objectifs. Nous vous en présentons ici une liste non exhaustive, de certaines des menaces les plus courantes.

Logiciels malveillants (malware) :

Cette catégorie inclut tout logiciel ou application créé par des pirates informatiques pour perturber ou endommager un ordinateur, un serveur ou un réseau. Ils sont généralement connu sous le nom de logiciels malveillants ou malware.

Les malwares peuvent prendre plusieurs formes et avoir différentes fonctions. Certains se font discret et se camoufle pour collecter des données. D’autres sont beaucoup plus agressifs et tentent de prendre le contrôle complet des appareils infectés. Comme les dégâts potentiels peuvent être important, vous devez vous assurer d’avoir une protection efficace contre ce type de menace.

Attaque par hameçonnage (phishing) :

Ce type d’attaque utilise l’ingénierie sociale pour contourner les mesures de cybersécurité. Le pirate envoie généralement un message  trompeur et afin de pousser la victime potentielle à divulguer des informations essentielles ou distribuer des logiciels dangereux.

Le hameçonnage est fréquemment utilisé pour voler des informations de connexion ou des numéros de carte de crédit. Pour atteindre ses objectifs, le pirate intercepte souvent des communications entre deux parties, avant de prendre la place de l’un des interlocuteurs. Il contrôle alors la communication, et peut souvent obtenir les données désirées.

Attaque par violation de mot de passe :

Certains pirates choisissent de cibler les mots de passe. Pour ce faire, ils utilisent généralement des programmes qui les devinent ou les déchiffrent. Les différents types d’attaques ciblant les mots de passe comprennent :

  • Attaque par dictionnaire : Ce procédé consiste à essayer divers mots de passe couramment utilisés ou déduits logiquement.
  • Force brute : Ce type d’attaque vise à deviner un mot de passe en répétant toutes les solutions possibles. Tous les agencements de caractères et de symboles sont essayés les uns après les autres jusqu’à ce que la bonne combinaison soit obtenue.
  • Pulvérisation de mot de passe : Ce procédé vise à tenter d’accéder à des milliers de comptes à la fois. Il s’agit alors d’essayer une série de mots de passe couramment utilisés sur chacun d’entre dans l’espoir d’accéder à quelques uns.

Attaque par déni de service (DDOS) :

Les attaques DDoS nécessitent que les pirates prennent le contrôle de nombreux appareils ou réseaux. Il les utilisent pour perturber le flux de trafic de données de leur victime, en saturant la cible d’innombrables requêtes. Ils peuvent ainsi interrompre des services en ligne, ou mettre hors ligne des ressources réseau ou des serveurs.

Exploitation des vulnérabilités non-corrigées de cybersécurité (Zero-Day Exploit) :

Pour effectuer ce type d’attaque, des cybercriminels trouvent d’abord des failles ou des vulnérabilités dans un système ou un logiciel. Ils les exploitent ensuite avant que les développeurs ou les ingénieurs n’aient eu le temps de les réparer.

Attaque de point d’eau :

Dans la nature, les points d’eau attirent toujours la faune des environs, qui s’y assemble pour s’abreuver. Ils représentent donc des endroits privilégiés par les prédateurs cherchant des proies. Une attaque par point d’eau utilise une stratégie similaire.

Elle exploite une faille de sécurité permettant d’infecter des sites web populaires utilisés par des membres d’une certaine industrie ou d’un groupe. Les pirates incitent ensuite généralement les victimes à visiter un site web malveillant.

Prévention des cyberattaques et menaces de cybersécurité

Vous pouvez prendre des mesures pour diminuer les chances que votre site web soit piraté. Pour ce faire, il vous faut connaitre les différents protocoles, les failles, les outils et ressources utilisés par les pirates. Voici quelques stratégies qui permettent de réduire le risque que votre site web soit compromis :

1. Authentification à deux facteurs (2FA) :

L’authentification représente souvent  la principale barrière de sécurité, permettant de protéger les données des pirates. Ajouter une deuxième barrière ne peut donc qu’être une bonne idée. Dans ce cas, il s’agit d’un code numérique supplémentaire qui expirera une fois utilisé. Ce code vous est envoyé par le canal de communication que vous voulez (SMS, e-mail, etc.) au moment de vous connecter. Comme celui-ci change à chaque utilisation, les pirates ont peu de chances d’y accéder.

2. Gestionnaires de mots de passe :

Vous pouvez installer un logiciel de gestion de mots de passe sur votre ordinateur, votre téléphone ou d’autres appareils. Celui-ci générera des codes d’accès aléatoires et temporaires. Vous pouvez utiliser ces codes pour sécuriser vos connections à divers sites web ou applications.

Chaque fois que vous visitez une page, le logiciel télécharge un nouveau code que vous pouvez utiliser. Le gestionnaire de mots de passe peut même être sécurisé par une fonction de sécurité comme l’identification faciale, la reconnaissance d’empreintes digitales ou un mot de passe principal.

Certains gestionnaires de mots de passe gratuits sont très efficaces et sécurisés. On peut notamment cite 1Password.

3. Chiffrement de bout en bout :

Le chiffrement de cybersécurité est l’application civile de techniques de cryptographie, originalement issue du secteur militaire et du monde de l’espionnage. Ce mécanisme de communication sécurisé empêche les tiers d’accéder aux données lorsqu’elles sont transmises par un serveur.

Le chiffrement permet une communication secrète qui ne peut être comprise que par les deux parties concernées. Il est très difficile pour les parties non autorisées d’extraire l’information, souvent impossibles à décrypter. Tout code les communications sécurisées utilisé par les militaires, cette solution vous assure que vos données sont indéchiffrables, sauf pour le destinataire.

4. Mode Incognito :

Le mode Incognito supprime les renseignements stockés localement, comme les témoins. C’est essentiellement un mode de confidentialité qui protège vos données des regards indiscrets. Pour y accéder sur Windows, Linux et Chrome OS, appuyez simplement sur Ctrl+Maj+n. Sur Safari, il vous faut d’abord cliquer les deux carrés dans le coin inférieur droit de votre écran. Sélectionnez ensuite l’option Privé en bas à droite puis sur  + pour ouvrir un nouvel onglet.

Ce mode est particulièrement utile si vous utilisez l’appareil de quelqu’un d’autre. Il peut également servir si vous ne souhaitez pas que des informations comme vos mots de passe ou historique de navigation, ne soient accessibles à quelqu’un d’autre.

5. Pare-feu :

L’utilisation d’un pare-feu et d’autres solutions aide à prévenir les cyberattaques contre vos systèmes, réseaux et appareils. La plupart des hébergeurs web vous s’assurent de mettre en place des pares-feux au niveau de leurs serveurs.

Si ce n’est pas le cas de votre fournisseur, divers logiciels peuvent vous permettre de la faire vous-même. C’est notamment le cas de plugins WordPress comme Sucuri et WordFence. Même si votre hébergeur met en place des mesures de sécurité, rien ne vous empêche de mettre en place des protections supplémentaires.

Pour conclure sur la cybersécurité

Connaître les menaces qui planent sur la cybersécurité vous aide à naviguer sur le web avec prudence et vigilance. Plus vous comptez sur Internet dans votre vie quotidienne, plus il est important de comprendre tous les risques auxquels vous pouvez faire face. Et soyons honnête, on compte tous de plus en plus sur le web.

Lorsqu’une attaque est dirigée contre une personne ou une organisation pour quelque raison que ce soit, la cible est rarement épargnée. Des renseignements cruciaux, des documents et de l’argent peuvent alors être volés ou détruits si des mesures appropriées ne sont pas prises en amont.

Soyez donc très prudent avec tout ce qui concerne votre présence en ligne. La cybersécurité demande beaucoup d’attention et de vigilance. Ces efforts peuvent toutefois vous éviter beaucoup de problèmes potentiels.

Nous espérons que cet article vous a plu et vous a éclairé sur l’importance de la cybersécurité. Si c’est le cas, nous vous invitons à consulter nos autres articles ainsi que nos classements des meilleurs hébergeurs web.

L'auteur

Author

Olivier / @Olivier

x

Code Promo Cybersécurité: enjeux et préoccupations en 2024