Choisir un hébergeur web tout en évitant les « frais cachés » ?

Les critères de choix d’un hébergeur web

Le choix de l’hébergeur web est une étape cruciale dans la mise en place et la réussite de votre site web. Compte tenu du grand nombre d’hébergeurs sur le marché, la sélection doit se baser sur des critères techniques et des critères financiers. Les critères techniques se résument au choix du type d’hébergement : hébergement mutualisé (voir Hostpapa par exemple), hébergement dédié ou hébergement VPS (voir 1&1). Bien que la plupart des fournisseurs offrent des formules alléchantes et à bas prix, c’est le critère financier qui pose toujours un problème. Les slogans qui crient aux prix imbattables et les annonces de forfaits 100% illimités sont monnaie courante. Derrière cette panoplie de « formules d’hébergement web adaptées à vos besoins », résident des pratiques douteuses qui peuvent tourner à l’arnaque. Un hébergeur web peut proposer des formules et des contrats contenant des « prix cachés » et  transformer votre rêve d’expansion en cauchemar.

Les coûts cachés de l’hébergement  web

Parmi ces pratiques, on peut citer les coûts de transfert de domaines. Plusieurs hébergeurs incitent les propriétaires de sites à migrer vers leurs plates-formes en miroitant les multiples services qu’ils offrent et la possibilité de prendre en charge le transfert par leurs propres moyens. Dans la plupart des cas, ils n’annoncent pas ce coût conséquent qui augmentera les charges de votre plan d’hébergement. Un hébergeur web peut aussi facturer les utilitaires et les logiciels mis à votre disposition lors de la configuration de votre site. C’est pour cela qu’il faut veiller à se renseigner sur les utilitaires et aussi sur l’assistance téléphonique ou en ligne, qui peut être payante. L’espace disque alloué au site, la bande passante et le volume de trafic sont les gages de réussite d’un site. Ce sont des atouts qui vous feront gagner en notoriété et poussent à fidéliser les visiteurs. L’hébergeur web peut vous facturer le surplus de bande lorsque votre site devient connu et que le trafic augmente. Il peut vous imposer des restrictions qui peuvent être levées moyennant la surcharge de frais supplémentaires. Pour toutes ces raisons, tout propriétaire de site doit mener une étude bien approfondie sur les offres des hébergeurs avant de fixer son choix. Même si votre site génère un trafic modeste, évitez les plates-formes médiocres et à bas prix, car une fois votre argent engagé, il est difficile de le récupérer.

Il est fortement recommandé de lire les clauses du contrat et surtout tous les paragraphes en petit caractères ou en annotation. C’est là que résident les vraies formules.

Catégorie: Hébergement mutualisé, Spécial débutants
4 août 2011
O2switch Hébergement web