Les catégories d'hébergement web

Les offres d'hébergement web sont regroupées en plusieurs catégories :

  • L'hébergement gratuit : est... gratuit et souvent "soutenu" par des encarts publicitaires qui s'affichent autour de vos pages. L'offre des hébergeurs gratuits est souvent limitée au strict minimum en terme de fonctionnalités et peu performantes. D'ailleurs les offres d'hébergement gratuit sont souvent des offres d'appel pour des prestations payantes, plus riches en fonctionnalités et plus performantes.
  • L'hébergement partagé ou mutualisé : Votre site partage un serveur avec plusieurs autres sites, parfois jusqu'à plusieurs milliers, et ce dans le but de mutualiser les coûts. Outre les avantages financiers de ce type d'hébergement, le client mutualisé n'est pas administrateur de son serveur et doit passer par l'hébergeur pour obtenir, par exemple, l'ajout d'une technologie particulière sur celui-ci. D'autre part le partage des ressources systèmes du serveur avec plusieurs sites fait que si l'un d'entre eux est particulièrement gourmand en ressources, l'ensemble des sites sur le serveur est affecté. Notons que dans certaines configurations d'hébergement mutualisé, l'utilisateur peut être administrateur d'un serveur virtuel sur lequel son site est déployé.
  • L'hébergement "revendeur" : permet à des clients de devenir hébergeurs eux-même. Un revendeur peut fonctionner avec n'importe quelle combinaison de catégories énnoncées ici, selon l'hébergeur avec lequel il est affilié. Les hébergement "revendeur" peuvent varier considérablement par leur taille. Ils peuvent par exemple avoir leur propre serveur virtuel et l'utilisé pour faire de l'hébergement partagé.
  • L'hébergement dédié virtuel : Un serveur est divisé en plusieurs serveurs virtuels (par des techniques de virtualisation informatique), que chaque client administre son serveur à sa convenance. Les clients peuvent avoir accès à la racine à leur propre espace virtuel. Ceci est également connu comme serveur ou VPS privé virtuel.
  • L'hébergement dédié : Le client dispose de son propre serveur et peut l'administrer comme il le souhaite (accès à la racine pour l'accès Linux/administrateur pour Windows), cependant, le fournisseur du serveur reste propriétaire du serveur.
  • L' hébergement dédié dits "managé", "infogéré" ou "clés en main" : Le client dispose de son propre serveur mais ne le gère pas, les techniciens de l'hébergeur s'occupant de sa gestion système. Cette solution est parfaite si vous n'avez aucune connaissance technique sur son administration. Il suffit simplement de déposer son site. Ce type d'hébergement cherche à s'adapter aux besoins. Le client ne possède pas le serveur en règle générale, mais le loue à l'hébergeur.
  • La colocation : L'hébergeur met un espace à disposition du client dans son datacenter afin que celui-ci y place son propre serveur à l'intérieur d'une armoire spéciale (nommée rack ou baie). Outre l'équipement de stockage, l'hébergeur fournit aussi l'électricité et l'accès à Internet pour connecter le serveur au réseau. Dans la plupart des cas l'hébergeur ne prévoit aucune aide au client et c'est donc le propre administrateur du client qui vient régulièrement chez l'hébergeur pour s'occuper des mises à jour ou du changement de matériel. Ce système est censé couter moins cher, vu que la location du serveur n'est pas comprise, mais les systèmes de sécurité et des badges dans les datacenters coutent au final souvent beaucoup plus cher que la location.
  • L'hébergement en cluster : Le client possède plusieurs serveurs hébergeant un contenu identique pour une meilleure utilisation des ressources. Les serveurs en cluster sont une solution parfaite pour obtenir une disponibilité à 100%.
  • L'hébergement "maison" (un serveur placé chez vous) : une machine simple, racordée à une large bande passante (fibre par exemple) depuis une résidence privée est utilisée pour accueillir un ou plusieurs sites Web. Les machines utilisés comme serveur "maison" peuvent être des machines "sur mesure" ou simplement et plus généralement un PC relativement vieux. Il faut noter que certains fournisseurs bloquent les serveurs " maison" en rejetant des demandes entrantes du port 80 et en refusant de fournir des adresses IP statiques. La solution généralement utilisée pour obtenir cette fameuse IP statique et de créer un compte chez un fournisseur de DNS dynamiques qui changera automatiquement l'adresse IP de votre serveur avec un IP statique qu'il vous fournira.

 Outre les offres d'hébergement web, on trouve certains services d'hébergement plus spécifiques :

  • Hébergement de fichiers
  • Hébergement d'images
  • Hébergement de vidéos
  • Hébergement de blogs
  • Hébergement "one click"
  • Hébergement de Shopping cart

Cet article est la propriété de Top 10 hébergeurs (http://www.top10hebergeurs.com). Top10 hébergeurs publie un comparatif indépendant des hébergeurs en France, en Europe et aux Etats-Unis. Commentaires et avis sur les hébergeurs, hébergement de sites web au meilleur prix, les hébergeurs primés, des articles sur hébergement Web et plus encore.

Remarque: Vous devez ajouter les informations ci-dessus si vous désirez recopier cet article.

Partager cet article: Bookmark and Share


Recherche personnalisée

En savoir plus sur l'Hébergement

Quel hébergement web choisir?
Chaque jours, des milliers de webmasters publient leurs sites sur Internet et le marché de l’hébergement est de plus en plus encombré pour suivre ce rythme effréné.

Comment faire le tri dans les offres d’hébergement web ?
Le choix de l’hébergement web est sans aucun doute une des décisions les plus importantes à prendre pour toute entreprise désireuse de s’implanter durablement sur Internet. De nos jours, il est aisé de trouver un fournisseur d’accès à Internet fiable et de qualité, mais le choix de l’hébergeur peut parfois s’avérer un cauchemar.

Accessibilité et uptime, la base d'un bon hébergement web
L'uptime correspond au pourcentage du temps pendant lequel l'hébergeur est accessible via Internet. La plupart des hébergeurs annoncent qu'ils ont un uptime de 99% ou 99.9%, mais cela correspond souvent au temps de fonctionnement du serveur (i.e le serveur est effectivement sous-tension), sans prendre en compte la disponibilité réelle de celui-ci sur l'Internet.

Les différentes catégories d'hébergement web
Les offres d'hébergement web sont regroupées en plusieurs catégories : L'hébergement gratuit, l'hébergement partagé ou mutualisé, l'hébergement « revendeur », l'hébergement dédié virtuel, l'hébergement dédié, l' hébergement dédié dits « managé », « infogéré » ou « clés en main », la colocation, l'hébergement en cluster et bien sûr l'hébergement « maison » (un serveur placé chez vous).

cPanel – un panneau de contrôle complet pour l’hébergement
cPanel est très populaire et est rapidement devenu le panneau de contrôle d’hébergement le plus utilisé sur le web. La première impression qu’on a de cPanel est la simplicité : une simple interface avec plusieurs icônes représentant les fonctions principales du panneau de contrôle.

Guide des solutions d’hébergement
La palette des offres d’hébergement a largement évoluée ces dernières années. On trouve désormais plusieurs offres bien distinctes, chacune avec ses forces et faiblesses. Voici quelques explications pour trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins.

Bases de l’hébergement web
Trouver l’hébergeur web adapté à son site est la première étape pour un webmaster. Vous payez un hébergeur web pour avoir votre site disponible en ligne et partout dans le monde 24h/24 et 7 jours sur 7.

Un hébergement écologique pour un meilleur environnement
Des millions de sites web existent sur le web, hébergés par des milliers de serveurs web, consommant de plus en plus d’énergie. Pour combattre ce problème croissant, beaucoup d’hébergeurs web font fonctionner leurs serveurs et leurs bureaux grâce à des sources alternatives d’énergie.

L’importance des panneaux de contrôle d’hébergement de sites internet
La plupart des hébergeurs web incluent un panneau de contrôle dans leurs offres. Pour un propriétaire de site internet ou des clients d’un hébergeur web les panneaux de contrôle sont la base de leur hébergement.

Créez votre propre site Internet
Du HTML au serveur FTP, l’ABC pour créer votre site et le publier sur Internet.