Vrais Avis Clients
4025

OVH vs. IONOS

OVH et IONOS sont deux des premiers noms qui viennent en tête quand on pense à l’hébergement web. Après tout, il s’agit de deux géants du web et les plus grands hébergeurs en Europe. Il est donc normal qu’on se tourne vers eux quand on ne sait pas quelle entreprise choisir.

Mais quelles sont leurs forces et leurs faiblesses respectives? Et lequel des deux est le meilleur choix ? Voilà les questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cet article.

Pour vous aider dans votre choix, nous avons comparé les deux hébergeurs. Nous avons évalué divers aspects clés de leurs offres pour les comparer point par point. On a notamment jugé leurs rapports qualité-prix, leurs performances, leurs interfaces de gestion, leurs fonctionnalités et leur service de soutien technique respectifs. En somme, nous avons testé tous les éléments importants pour vous guider votre décision.

Une courte présentation d’OVH et de 1&1 IONOS

OVH

Le géant français du web basé à Roubaix a connu des débuts très modestes. Fondé en 1999, OVH est alors un petit hébergeur web offrant une poignée de serveurs dans des locaux prêtés à Paris. En quelques années, l’entreprise s’est étendue et beaucoup diversifiée. Elle fabrique et récupère désormais ses propres serveurs, possède un parc éolien, en plus d’être devenu un fournisseur d’accès internet et un opérateur télécom. Elle a aussi changé de nom pour marquer son virage vers l’hébergement Cloud. C’est donc OVHcloud qui gère aujourd’hui 27 centres de données, répartis à travers l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Australie.

L’entreprise est le cinquième plus grand joueur au monde au niveau de l’hébergement web, et le premier en Europe. Il contrôle plus du 65% du marché en France. OVH se veut un chef de file en matière d’hébergement web vert, une rareté parmi les grands acteurs de l’industrie. Sa technologie unique de refroidissement des serveurs par l’eau est l’une des solutions les plus propres et intéressantes dans le monde.

IONOS

L’hébergeur web 1&1 a été créé en 1988, en Allemagne. Il a connu trois décennies de croissance pour héberger plus de 13 millions de sites en 2018. L’entreprise fusionne alors avec le spécialiste des infrastructures Cloud ProfitBricks et prend le nom 1&1 IONOS. Elle a changé de nom une seconde fois en 2020 pour devenir IONOS by 1&1. Elle a continué son expansion durant ce temps. L’entreprise possède aujourd’hui des centres de données en Europe et aux États-Unis. Elle compte sur un total de 15 sites dans neuf pays, principalement en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

IONOS se classe aujourd’hui comme le troisième hébergeur web au monde, loin devant OVH. Elle représente plus de 4.38% du marché mondial contre 2.77% pour sa rivale. Sa part du marché est cependant en baisse alors que celle d’OVH est en hausse.

Notre comparaison point par point des deux hébergeurs

Afin de vous aider à juger lequel d’OVH ou IONOS est le meilleur hébergeur, nous vous avons préparé un comparatif détaillé. Nous avons évalué les deux entreprises sur plusieurs aspects et vous présentons nos observations aux divers niveaux. Nous avons comparé le rapport qualité-prix, les performances, leurs interfaces de gestion respectifs, les outils et fonctionnalités qu’elles offrent et leur soutien technique. Pour chacun de ces aspects, nous vous présenterons ce que nous avons pu observer lors de nos tests.

Les gammes de prix d’OVH et d’IONOS

Un aspect majeur à considérer lors du choix d’un hébergeur est bien sûr le prix des offres. Il faut regarder le tarif facturé, mais aussi ce qui vous est offert pour ce prix. Comme les deux entreprises offrent une vaste gamme de forfaits à des prix très variables, on évalue surtout le rapport qualité-prix de ces forfaits. On a aussi porté attention à la clarté et la transparence au niveau des prix.

OVH:

L’éventail de forfait offert par OVH est plus large que celui de sa rivale. Le géant propose 52 forfaits face à 35 pour IONOS. Vous pouvez donc trouver tous les types d’hébergement possibles et imaginables. Cette grande variété d’offres peut cependant être un problème pour des novices en matière d’hébergement. Il peut se révéler difficile d’identifier l’offre qui correspond le mieux à leurs besoins.

La gamme de tarifs est très variée, tout comme le rapport qualité-prix des offres. On peut observer une nette différence entre les plans d’hébergement mutualisé et les serveurs dédiés. Les premières tendent à être décevantes, étant assez peu performantes et complètes pour leur prix. Les secondes, au contraire, sont parmi les plus intéressantes sur le marché. En règle générale, les tarifs sont abordables, mais les offres sont assez peu généreuses en retour.

Un fait à noter est qu’OVH n’offre aucune garantie de remboursement si vous êtes insatisfait. C’est plutôt rare dans l’industrie. Une fois que vous signez avec OVHcloud, vous devez aller jusqu’au bout de votre contrat. Il vaut donc mieux être prudent au moment de choisir pour ne pas vous trouver captif d’un forfait qui ne vous convient pas. Surtout que certaines offres ne sont pas tout à fait claires et qu’il y en a beaucoup!

IONOS:

Au niveau des tarifs, IONOS offre aussi une grande variété de forfaits. Même si l’éventail est moins grand que celui d’OVH, il reste très diversifié. La majorité des sites web devraient trouver un forfait qui convient à leurs besoins. La plupart des offres sont cependant loin de présenter le meilleur rapport qualité-prix sur le marché. Certaines offres se révèlent peu complètes à la base. Plusieurs ajouts payants sont nécessaires dans certains cas. On peut notamment penser au service de sécurité web de l’entreprise qui est facturé en sus. Ces éléments peuvent coûter plus cher que votre forfait en tant que tel.

IONOS a aussi des pratiques d’affichages pour le moins irritantes, voire trompeuses. Les prix mis de l’avant sur le site web sont souvent liés à des promotions ne durant que quelques mois. Les tarifs réguliers que vous devrez payer une fois la promotion finie sont beaucoup moins visibles. Et l’écart est parfois très marqué! On annonce par exemple certains plans “à partir de” 1$ par mois, mais dont le prix passe à 14$ ou même 25$ par mois après les six premiers mois.

Le manque de transparence dans les prix va même plus loin. Certains ajouts ont également des prix qui augmentent après quelques mois. Il vaut donc mieux être très vigilant ou vous pourriez vous retrouver avec une facture qui gonfle d’un seul coup après six mois.

Malgré ses politiques de marketing agaçantes, IONOS offre tout de même des tarifs plutôt abordables. Tout comme ceux de sa rivale, ses forfaits sont toutefois assez peu généreux. En fait, les offres sont même un peu plus restreintes que celles d’OVH.

Les performances et la fiabilité

Si vous désirez que votre site web soit un succès, il doit bien sûr être fiable et rapide. Un site lent à charger peut faire fuir les visiteurs. Le temps de chargement et la vitesse sont donc très importants. C’est pourquoi nous avons évalué pour vous les performances des deux hébergeurs. Les résultats de l’évaluation faite par les sites indépendants GTMetrix.com et Pingdom révèlent des résultats pour le moins décevants. Nous avons bien sûr testé seulement un petit échantillon de la vaste quantité de forfaits des deux hébergeurs.

OVH:

Les performances offertes par l’hébergement mutualisé d’OVH peuvent être décrites comme convenables, tout au plus. Sans être mauvaises, elles sont en deçà de ce qu’offrent d’autres hébergeurs. Par exemple, le chargement du contenu principal d’un site minimaliste a pris plus de 1,2 seconde lors des tests. C’est plutôt long pour un site léger avec peu d’extensions. Le taux de disponibilité est toutefois excellent, frôlant les 100%. Les performances au niveau des serveurs dédiés sont aussi beaucoup meilleures.

IONOS:

Loin de profiter des lacunes de sa rivale au niveau des performances, IONOS fait encore pire. Lors de tests effectués avec le même site et des forfaits équivalents à ceux d’OVH, le temps de chargement s’est révélé plus long à bien des niveaux. On peut entre autres noter que le même contenu principal a pris entre 1,5 et 1,7 seconde à charger. C’est donc 25% à 40% de plus pour exactement le même contenu! Et les performances d’OVH sont déjà loin d’être extraordinaires. Heureusement, IONOS fait beaucoup mieux au niveau de la fiabilité. Le taux de disponibilité est très bon, s’approchant lui aussi de 100%.

Panneaux de contrôle / Interface de gestion

Contrairement à la plupart des hébergeurs web, OVH et IONOS n’utilisent pas CPanel. Les géants ont tous deux créé leur propre plateforme de gestion. Cette particularité peut s’avérer un peu désagréable pour les utilisateurs habitués à d’autres panneaux de contrôle. Cela nécessite de consacrer du temps pour maîtriser ces nouvelles interfaces. Les deux outils sont toutefois assez complets et permettent de faire à peu près tout ce dont on a besoin.

OVH:

L’interface de gestion qu’offre OVH est assez simple, ressemblant un peu à un tableau de bord WordPress. Elle n’est pas très belle, ni très moderne, mais elle reste assez claire et simple à utiliser. Elle demande toutefois un peu plus de connaissances techniques que celui d’IONOS. Des utilisateurs moins expérimentés peuvent avoir un peu de difficulté à s’y retrouver. À terme, vous arriverez à faire à peu près tout ce qu’il vous faut, mais il faut prévoir un temps d’apprentissage.

Interface de gestion OVHcloud

IONOS:

L’aspect moderne et épuré de l’interface d’IONOS est plus intéressant que celui d’OVH. Il est plus récent que son concurrent, et ça paraît. Il surpasse même CPanel au niveau des graphismes et de l’ergonomie. L’interface est facile à utiliser et l’information est affichée de façon claire. Les utilisateurs novices en particulier le trouveront plus simple à maitriser. Sur ce point, IONOS remporte donc une victoire très claire sur OVH.

interface de gestion IONOS

Outils et fonctionnalités offerts par OVH et IONOS

En plus des interfaces de gestion, nous avons comparé les autres fonctionnalités offertes par les deux géants du web. On peut penser au nom de domaine, au certificat SSL, aux outils de gestion en cache et autres. Sur cet aspect, notre duel s’est avéré très serré. Les deux hébergeurs n’offrent que le minimum de base, et encore! En fait, les deux rivaux sont bien moins généreux à ce niveau que la moyenne de l’industrie.

OVH:

La plupart des forfaits d’OVH couvrent les outils de base, mais sans plus. L’hébergeur offre vraiment le strict minimum. Vous avez le droit d’enregistrer un nom de domaine gratuitement pour un an. Par la suite, vous devez payer normalement pour le renouveler. Vous avez aussi droit à un certificat de sécurité Let’s Encrypt gratuit. C’est une mesure de sécurité de base, mais tout de même la bienvenue. Vous avez aussi droit à une protection anti-DDOS et à des sauvegardes quotidiennes.

Dans ces offres, OVH annonce un trafic illimité pour ses clients, mais cette affirmation n’est pas entièrement vraie. Un trafic trop important sur un site utilisant un forfait mutualisé peut l’amener à être bloqué par l’entreprise, s’il utilise trop de ressources du serveur. Le trafic de votre site est donc, en réalité, limité par les caractéristiques techniques de votre plan d’hébergement (CPU, RAM, etc.). On s’explique donc très mal pourquoi OVH affiche cette information trompeuse. Il faut toutefois noter que dans l’ensemble, le site web de IONOS contient bien plus d’éléments trompeurs que celui d’OVH.

IONOS:

L’hébergeur allemand ne fait guère mieux que son rival au niveau des fonctionnalités. IONOS arrive même à faire pire, en n’offrant aucun outil de gestion de cache intégré. Vous devez chercher votre propre solution pour améliorer la vitesse de votre site. De plus, l’entreprise n’offre aucun serveur compatible avec la technologie Litespeed. Compte tenu de ses performances décevantes, l’absence d’outil de cache est une lacune flagrante d’IONOS.

Heureusement, IONOS offre au moins des éléments de base similaire à sa rivale. Vous avez droit d’enregistrer un nom de domaine gratuitement pendant un an. On vous offre aussi accès à un certificat SSL Wildcard, plusieurs boîtes courriel, une protection anti-DDOS et des sauvegardes journalières. En somme, IONOS offre aussi le strict minimum, et rien de plus.

Le service de soutien technique

La qualité du service d’assistance technique est un élément qu’il est important de prendre en compte lors du choix d’un hébergeur web. Après tout, la vaste majorité des sites auront des problèmes un jour ou l’autre. Il est donc important de savoir que l’hébergeur est réactif et disponible pour aider au moment où vous en avez besoin. Dans le cas des deux géants du web, vous risquez malheureusement de jurer ou même pleurer avant d’obtenir de l’aide.

OVH:

Le géant français offre diverses options pour accéder à son service de soutien technique. Vous pouvez obtenir de l’assistance par chat direct, par courriel ou par téléphone. Vous avez aussi accès à des forums et des bases de connaissances pour vous aider. Ce grand éventail d’options est un avantage évident, mais il est compensé par un inconvénient de taille. Le soutien technique est uniquement disponible entre 8h et 18h les jours de semaine. Il vaut donc mieux choisir le bon moment pour avoir un problème ou vous êtes laissé à vous-même. Si une panne survient sur votre site un vendredi soir, vous devez attendre le lundi pour pouvoir obtenir de l’aide. Entre nous, c’est tout simplement inacceptable.

On doit aussi noter que la qualité des divers services est assez inégale. Le service téléphonique entre autres est tout simplement mauvais. En fait, plusieurs clients d’OVH ont même des mots plus imagés pour le décrire. Il n’est pas rare de devoir attendre une heure pour parler à un agent. De plus, le processus d’assistance par téléphone est souvent long et pénible. Il est courant de devoir parler à plus d’un agent avant que le problème soit réglé.

Sans être incroyable, le soutien par chat direct est toutefois un peu meilleur. Mais même ce service reste toutefois peu réactif. Il faut souvent attendre plus de 30 minutes avant d’obtenir une réponse à un ticket de demande d’assistance. Il faut donc être très patient, même quand votre problème a lieu durant les heures d’ouverture. En somme, OVH offre l’un des pires services d’assistance sur le marché. C’est vraiment l’une des lacunes majeures de l’entreprises. Si vous avez déjà vu “Les Douze travaux d’Astérix“, ça peut vite vous rappeler la “maison des fous”!

IONOS:

Encore une fois, IONOS rate une très bonne occasion de faire mieux que sa rivale. Elle offre bien un soutien technique disponible par chat direct ou par téléphone, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Malheureusement, y avoir accès demande autant de patience que celui d’OVH. Il faut toutefois noter que les heures de disponibilité changent la donne si vous avez une panne le soir. Vous n’avez pas besoin d’attendre le lendemain avant d’appeler votre hébergeur, pour attendre à nouveau qu’on daigne vous répondre.

IONOS teste donc un peu moins la patience de ses clients qu’OVH, mais son service de soutien technique reste décevant. Au moins, on doit noter que les agents sont compétents, mais c’est l’un des rares points positifs. Le service d’assistance de IONOS est à peine moins mauvais que celui de sa rivale et reste l’un des moins bons de l’industrie. Elle l’emporte donc de justesse sur ce point, mais sans avoir la moindre raison de se vanter. Son service reste horrible et vraiment en deçà des attentes minimales.

Qui est le vainqueur, OVH ou 1&1 IONOS?

Notre duel se solde par un vainqueur clair. OVH l’emporte sur Ionos grâce à sa gamme un peu plus intéressante de fonctionnalités, ses meilleures performances et ses prix plus honnêtes. Mais le gagnant devrait éviter de trop se vanter. Le géant ne se démarque pas pour autant comme le meilleur choix sur le marché, loin de là.

Il faut dire que les avis laissés par les clients des deux hébergeurs sur divers sites sont révélateurs. Sur le site de comparaison Hostadvice par exemple, Ionos by 1&1 obtient une moyenne de 1.5 étoiles sur cinq. OVHcloud pour sa part la devance de peu avec 1.6 étoiles sur cinq. Ce sont des scores plutôt médiocres! On peut donc dire que qu’ils ont tous deux des lacunes à corriger. En somme, OVH est un peu meilleur, mais tous deux sont des hébergeurs plutôt moyens.

Il y a plusieurs points communs entre les deux entreprises. L’hébergement qu’elles offrent est fiable, mais présente des problèmes de performances. Elles ont tous deux des services de soutien technique peu réactifs mais compétents. Elles offrent de vastes gammes de forfaits différents, mais le rapport qualité-prix de plusieurs d’entre elles laisse un peu à désirer.

OVHcloud offre un tout petit peu plus que sa rivale, mais se démarque surtout par son éthique. L’affichage des prix de IONOS est sans aucun doute l’un des plus trompeurs de l’industrie. Le coût des forfaits peut dans certains cas devenir 25 fois plus cher que celui affiché, qui ne vaut que pour six mois. Il vaut donc mieux être très attentif au moment de choisir un forfait. Surtout que dans bien des cas, il vous faut payer pour des ajouts car leurs offres sont incomplètes. Il vaut donc mieux éviter de se fier aux prix affichés.

Pour conclure

Nous espérons que cet article vous a plu et vous a aidé dans votre choix. Si vous êtes à la recherche d’un hébergeur web, nous vous invitons à consulter nos autres comparatifs. OVHcloud et IONOS ont beau être des géants, ils sont loin d’offrir le meilleur rapport qualité-prix sur le marché. Nous vous suggérons donc de lire nos comparaisons avec d’autres hébergeurs.

Plusieurs entreprises plus petites vous en offrent beaucoup plus pour votre argent. Vous pouvez facilement trouver des offres beaucoup plus complètes et plus performantes. Surtout, il est possible de trouver un hébergeur offrant un service de soutien technique disponible et réactif. OVHcloud et IONOS sont vraiment parmi les pires à ce niveau.

Entre nous, les deux géants se sont un peu assis sur leurs lauriers. Ils offrent souvent le strict minimum et des performances assez décevantes. Prenez le temps de comparer avec d’autres hébergeurs, il existe plusieurs alternatives bien plus intéressantes.

x

Code Promo OVH ou Ionos : quel est le meilleur choix?