Vrais Avis Clients
4038

L'hébergement web gratuit est-il une solution valide en 2024?

Au cours des dernières années, un nombre croissant d’entreprises ont commencée à offrir des services d’hébergement web gratuit. Bien sûr, ces offres “sans frais” on un attrait évident pour les propriétaires de sites web, qui sont nombreux à en faire l’essai.

Plusieurs questions se posent toutefois à propos de ces services. Un hébergement web peut-il être totalement gratuit? Ces offres “sans frais” sont-elles suffisantes pour les besoins d’un site web? Quelles lacunes faut-il surveiller quand on cherche un hébergement web gratuit? Nous répondrons à toutes ces questions et plus encore dans cet article!

On sait très bien que l’hébergement web est souvent le frais le plus important dans la création et le maintient d’un site. Il est donc naturellement tentant de se tourner vers un service gratuit pour tenter de minimiser les coûts d’opération d’un site web.

Ce choix n’est toutefois pas sans conséquence. La plupart des services d’hébergement web gratuits impliquent d’importantes lacunes ou des frais cachés. À plus long terme, ils peuvent donc engendrés davantage de coûts et de pertes que des hébergements web payants.

Les limites des hébergements web gratuits

Les services d’hébergement présentés comme gratuits ne le sont pas toujours totalement. De plus, la majorité d’entre eux souffrent de lacunes et de limites qui les rendent insuffisant pour la plupart des utilisateurs.

Après tout, offrir un service d’hébergement web de qualité impliquent des frais assez importants pour les entreprises. C’est pourquoi les solutions gratuites sont souvent très incomplètes, ou encore se rentabilise d’autres façons.

Un support technique très limité ou inexistant

La majorité des services d’hébergement web gratuit n’offrent aucun support en cas de soucis. Vous êtes donc souvent laissez à vous-même, même quand l’hébergeur est responsable du problème.

De nombreux utilisateurs d’hébergements web gratuits ont totalement perdu leurs sites web à la suite de diverses complications. Comme ces services n’incluent généralement aucune sauvegarde, il n’y a aucune possibilité de récupérer le contenu du site.

Plusieurs propriétaires de sites web hébergés sur des services gratuits perdent ainsi régulièrement le fruits de leurs efforts. Dans bien des cas, ils doivent repartir de rien et tout recréer sur un nouvel hébergement web.

Des problèmes majeurs de sécurité

Les services d’hébergement web gratuits ne jouissent généralement que de très peu de soutien et d’efforts de la part de leurs fournisseurs. Il n’est donc pas rare qu’ils soient vulnérables face à diverses menaces de cybersécurité.

Un même serveur peut héberger plusieurs milliers de sites web créés par des débutants. Ceux-ci ont accès à un espace disque tellement limité qu’ils ne peuvent utiliser d’outils de sécurité additionnels. Le niveau de risque de piratage ou de pertes de données est donc très important. Plusieurs services d’hébergement web gratuits sont d’ailleurs régulièrement victimes de piratages.

Un service gratuit pour une durée limitée

Certains services d’hébergement web gratuits sont en réalité des périodes d’essais pour des services payant. C’est notamment le cas de 000webhost, une filiale de l’hébergeur lituanien Hostinger. L’entreprise offre une solution gratuite pour une période d’un an. Après cette année d’essai, il est nécessaire de passer à un plan d’hébergement payant d’Hostinger.

Cet exemple n’est malheureusement pas une exception parmi les services d’hébergement web gratuit. La plupart d’entre eux sont en conçu pour amener les clients vers des services payants. Les offres sont donc d’une durée limitée, ou encore la bande passante est très restreinte. Les entreprises incitent alors à répétition les utilisateurs dépassant les limites à passer à un service payant.

Aucun nom de domaine, ou des sous-domaines peu attrayants

L’enregistrement d’un nom de domaine implique toujours des frais administratifs. Les extensions les plus populaires comme .com, .net ou .fr coûtent généralement une dizaine ou une quinzaine d’euros par an.

Il n’est donc pas surprenant que les hébergements web gratuits n’incluent pas de nom de domaine. Celui-ci doit généralement être acheté à part, et n’est jamais entièrement gratuit. Cette réalité rend très rare les hébergements web réellement gratuits.

Certains hébergeurs offrent toutefois sans frais des sous-domaines à leurs utilisateurs. Il s’agit toutefois généralement d’extensions longues et peu attrayantes, incompatibles avec une présence en ligne de qualité.

Des ressources et des performances très limitées

Les services d’hébergement web gratuit sont généralement assez peu généreux en matière de ressources de serveur. Les offres sont pour la plupart extrêmement limités en termes de bande passante allouée, d’espace disque et de puissance de processeur.

Ce manque de ressources résulte en des performances souvent très décevante, et une disponibilité problématique. Le site web charge très lentement, jusqu’à ce que la limite mensuelle de bande passante soit atteinte. Par la suite, il arrête tout simplement de fonctionné jusqu’au mois suivant. C’est loin d’être idéal pour maintenir une présence crédible en ligne.

Des publicités ou des ventes de données personnelles

Plusieurs services d’hébergement gratuits affichent des publicité sur les sites qu’ils hébergent pour rentabiliser leur services. Celles-ci sont parfois peu nombreuses et discrètes, mais elles sont plus souvent omniprésentes et très visibles. Ces publicités peuvent facilement gâché l’apparence et le design de votre site web, et nuire à votre image de marque.

D’autres hébergeurs gratuits choisissent plutôt de revendre les données de leurs clients à des tiers pour financer leurs opérations. C’est notamment le cas de GoogieHost, qui contrairement à d’autres, est au moins transparent à ce sujet.

Les meilleurs services d’hébergement web gratuit en 2024

Comme nous l’avons clairement mentionné, les hébergements web gratuits sont généralement assez décevants. Certains d’entre eux sont toutefois légèrement moins pires, et semblent convenir à certains utilisateurs.

Nous avons donc cru bon vous présenter trois services qui présentent des atouts notables. Les lacunes de ces hébergements sont aussi mentionné, pour vous aider à prendre une décision éclairée.

InfinityFree: un hébergement web gratuit satisfaisant, jusqu’à ce que le site disparaisse

InfinityFree est filiale de l’hébergeur payant iFastNet. Elle offre sans doute l’un des hébergements web gratuits les moins déficients sur le marché. Il suffit de consulter les avis de l’entreprise sur Trustpilot pour constater qu’il est toutefois loin de faire l’unanimité. Certains utilisateurs en semblent très satisfaits, mais plusieurs anciens clients semblent également amères et désabusés.

En fait, la solution gratuite d’InfinityFree peut convenir à certains utilisateurs avec des besoins précis et limités. Cette solution vous offre par exemple un nom de domaine se terminant par .lovestoblog.com. C’est loin d’être idéal ou adapté pour n’importe quel type de site web.

L’élément le plus problématique avec InfinityFree est la tendance de l’hébergeur à supprimer les sites de ses clients sans avertissement. Les causes pouvant justifier la suppression d’un site semblent diverses, multiples et souvent imprévisibles.

Un pic soudain de trafic ou de requête, de simples requêtes automatisées des bots d’indexation de Google, voire ne juste pas vous connecter à votre site pendant quelques jours peut justifier de le faire disparaître. Même quand l’hébergeur se fait pirater, ce qui n’est malheureusement pas rare, il n’offre aucune sauvegarde des données pouvant être restaurée.

Caractéristiques

  • Espace disque : 5 Go
  • Hébergement de domaine : Illimité
  • Trafic mensuel : Non mesuré
  • Sous-domaines : Illimité
  • Comptes de courriel : Aucun
  • Comptes FTP : 1
  • Bases de données MySQL : 400

Avantages

  • 3 sites Web gratuits
  • 1 compte FTP
  • Aucune publicité sur le site web
  • Domaine .lovestoblog.com gratuit

Inconvénients

  • Aucune adresse e-mail ni service de messagerie
  • Manque de rendement
  • Nombreuses publicités et liens vers services payants de tiers sur le backend.
  • Efface tout simplement votre site web s’il est laissé inactif un certain temps.

GoogieHost: un hébergement web gratuit très lucratif

Tout comme c’est le cas pour la plupart des hébergements web gratuits, les avis sur GoogieHost sont très partagés. Certains utilisateurs semblent satisfaits du service très limité, alors que d’autres y voient littéralement une fraude.

Il faut dire que l’hébergeur web “gratuit” basé en Inde se rentabilise assez agressivement de diverses façons. Les sites et les interfaces sont couverts de publicités et de liens vers des tiers. Les informations personnelles sont demandés à répétions, pour être partagées et vendues.

Caractéristiques

  • Espace disque : 1 Go NVMe
  • Sous-domaines : 3
  • Comptes de courriel : 2
  • Comptes FTP : 2
  • Bases de données MySQL : 1

Avantages

  • Comptes de courriel
  • Stockage NVMe
  • SSL gratuit

Inconvénients

  • Énormément de publicités sur le site et l’interface
  • Essayez de vous inciter à donner des détails à des tiers
  • Peut supprimer des sites web sans offrir d’avertissement ou d’explication

Freehostia: un service très limité mais plutôt honnête

Le dernier service qui mérite d’être mentionné est Freehostia. Cette solution s’adresse à une clientèle très limitée, mais peut s’avérer adaptée pour certains types de projets. Cet hébergement web gratuit peut notamment servir à maintenir un CV en ligne, par exemple. Il est d’ailleurs l’un des rares services gratuits à offrir un minimum de soutien à ses utilisateurs.

L’espace disque de seulement 250 Mo limite toutefois grandement les usages pour lesquels ce service peut convenir. C’est généralement loin d’être suffisant pour un site WordPress. En fait, cela restreint même l’utilisation des 3 comptes courriel, qui exige une gestion très rigide pour respecter la limite.

De plus, Freehostia n’offre aucun domaine ou sous-domaine gratuit. Celui-ci doit donc être acheté à part. Le service peut malgré tout convenir à certains utilisateurs souhaitant maintenir une présence limitée sur le web.

Caractéristiques

  • Espace disque : 250 Mo
  • Comptes de courriel : 3
  • Comptes FTP : 1
  • Base de données MySQL : 1

Avantages

  • Support limité gratuit
  • Hébergement sans publicité

Inconvénients

  • Espace disque extrêmement limité
  • Aucun domaine gratuit

Pour conclure sur les services d’hébergement web gratuits en 2024

Ce n’est pas la première fois que nous portons notre attention sur les hébergeurs web gratuits. Nous les avons déjà évalué par le passé, et sommes forcés de constater que les offres évoluent peu. Les solutions d’hébergement web gratuit sont pour la plupart destinés à attirer des utilisateurs vers des services payants. D’autres se rentabilisent d’autres façons, en vendant les informations de leurs clients ou les harcelant de publicités.

En somme, offrir un hébergement web de qualité implique d’importants frais pour les entreprises. Il est donc normal que les clients doivent payer une partie de ces coûts pour obtenir un service correspondant à leur besoin. Bien sûr, il ne faut pas payer plus cher que nécessaire.

Nous espérons que cet article vous a plus et vous a éclairé sur l’hébergement web gratuit. Si c’est le cas, nous vous invitons à consulter nos autres articles et comparatifs de notre blog. Vous pourrez y trouver des hébergeurs web offrant des services de grande qualité à des prix respectant votre budget.

L'auteur

Author

Olivier / @Olivier

x

Code Promo L’hébergement web gratuit est-il une solution valide en 2024?