Les algorithmes de Google ne serviraient-ils que leur propre intérêt?

L’hécatombe provoquée régulièrement par les mises à jour et créations d’algorithmes Google pose question chez certains : la firme de Mountain  View veut-elle signer la mort des spécialistes SEO? Sont-ils un manque à gagner pour elle?

Penguin =  suppression de sites de communiqués

De nombreuses plateformes de communiqués de presse étant avant tout des supports pour le netlinking ont été éradiquées des pages de résultats…Cette sanction a donné naissance à un sentiment de persécution des experts SEO qui se voient pris entre 4 murs. Comment référencer un  site si on ne peut plus lui attribuer de liens? Si l’on ne peut plus abuser de mots-clés? Mais c’est aussi une annonce publicitaire de Google qui suscite l’indignation en disant plus ou moins : “Arrêtez la SEO, optez pour Adwords”.

La récompense des contenus naturels et/ou des sites riches?

En observant l’évolution des exigences Googliennes, on conclut que les articles de blog écrits sans optimisation SEO (liens et mots clés) ne risquent pas d’être sanctionnés, et peuvent donc facilement devancer ceux qui le sont… Alors comment arriver en première position? Il semblerait qu’il faille investir dans Adwords pour véritablement faire la différence à l’avenir… quoi que…

Google sert -il ses propres intérêts via ses algorithmes?

En tout cas, il mène en bateau les pros du SEO qui ne savent plus où donner de la tête! Quoi qu’ils fassent, leur travail risquent tôt ou tard de tomber en désuétude… Voire de porter préjudice au site qu’ils ont optimisé…  Si effectivement il devient plus facile de se dire “je vais payer via Adwords, ce sera plus sûr” que d’élaborer des stratégies SEO pérennes, ce retranchement vers les annonces publicitaires n’en demeure pas moins injuste, à plusieurs égards.

Gros portefeuille, bon placement?

Et oui, Adwords a un coût, surtout lorsqu’on l’utilise mal. Voilà pourquoi il existe des prestataires spécialisés qui permettent de tirer profit de ces publicités plutôt que d’y laisser un bras. Résumons : payer un prestataire, payer Google Adwords… les riches ont la côte avec Google?  N’y a-t-il pas une chance pour les sans sous de se faire une place simplement parce que leur site est excellent et utile à tous par exemple?

A bien y réfléchir, ces hypothèses semblent peu plausibles : si Google privilégiait réellement les sites référencés par Adwords, il y aurait a priori une recrudescence affolante de sites sans queue ni tête. Et dans ce cas, la firme de Montain View risquerait de perdre sa place de leader des moteurs de recherche!

Conclusion : contentons-nous d’écouter Matt Cutts bien docilement…

 

Catégorie: SEO/SEM
22 mai 2012
O2switch Hébergement web