Google fournira-t-il réellement un outil pour désavouer un backlink?

Puisque Matt Cutts tient toujours parole, il n’y a aucun doute que la firme pour laquelle il travaille finira par mettre en avant un nouvel outil dans les semaines ou mois à venir, comme annoncé lors du salon SMX à Paris…

Pourquoi désavouer un backlink?

C’est à la suite de l’arrivée de Google Penguin que des questions ont été posées en ce sens à Matt Cutts. La SEO devient dangereuse : il faut désormais peu de choses pour qu’un site soit pénalisé, et certains pourraient n’avoir aucun mal à éjecter leurs concurrents en créant des backlinks négatifs… Cela était déjà réalisable avant, mais devient un vrai jeu d’enfants aujourd’hui! Ainsi, les experts SEO se sont rapprochés du Messie pour lui soutirer des informations sur les moyens de se protéger de la negative SEO…

La réponse de MC : oui, un outil va sortir

Le Messie n’a pas fait de détours: d’ici quelques mois, un outil sera mis à disposition pour désavouer un backlink. Il sera permis de dénoncer la création de liens malintentionnés afin de protéger le travail que représente l’ensemble du site. Il s’agit aussi de promouvoir l’e-réputation, qui plus est vitale pour le e-commerce, les vitrines professionnels et même pour certains blogs d’ailleurs. Matt Cutts aborde aussi un autre sujet : l’achat de backlink. Certains se demandaient si nous n’allions finalement pas être obligés d’investir dans des campagnes de liens payantes, et si oui ou non cela serait pénalisé.

L’achat de backlinks : oui et non…

Comme toujours en SEO, pas de réponse figée : acheter des liens entrants peut être une bonne stratégie comme signer l’arrêt de mort de pages web. Il existe des plateformes qui garantissent plus ou moins que l’achat de liens incluent leur pérennité : pour être payé, l’hébergeur de liens doit le garder durant un temps donné. En revanche, lorsqu’on acquiert des backlinks par le porte à porte, à moins d’avoir conclu un contrat avec clauses, rien n’est moins sûr que la persistance du lien dans le temps…

Ce qui est sûr, c’est que MC assure que les mises à jour Panda et Penguin n’ont pas pour objectifs d’inciter à l’achat de liens, mais de “tacler” les stratégies SEO abusives.

Catégorie: SEO/SEM
21 juin 2012
O2switch Hébergement web