Le PageRank : définition, critères d’analyse et impacts en 2012?

Beaucoup en parlent mais aussi beaucoup l’ont mis de côté : le PageRank est aujourd’hui une référence abandonnée par certains et pour d’autres, toujours assidûment suivie. Alors qu’en est-il vraiment?

Définition

Conçu par Larry Page pour le compte de Google, il est l’outil qui scrute en permanence des milliards de sites…

Les moteurs de recherche fonctionnent grâce à de nombreux algorithmes : il s’agit d’un ensemble de processus selon lesquels un robot analyse les pages web. Divers paramètres sont pris en compte pour ensuite procéder à un classement de 0 à 10, respectivement du plus faible au plus fort. Celui-ci joue ensuite sur la répartition des sites dans les SERPs (Search Engine Results Pages). On comprend donc pourquoi certains sites de mauvaises qualité parviennent en tête des résultats : ce ne sont pas des humains qui analysent les contenus mais des machines, bien que très évoluées.

Sur quels critères se base-t-on pour ce classement?

Tout n’est pas clairement recensé ni diffusé et c’est normal : imaginez la quantité de SPAM qui envahiraient les résultats de recherche si nous savions tout sur le PR… Quoi qu’il en soit, les éléments majeurs influençant l’algorithme sont :

  • les backlinks
  • le nombre de pages
  • la mise à jour régulière des contenus
  • le trafic

Parmi chacun de ces critères, ce sont bien des détails qui entrent en compte : les liens entrants n’ont pas la même valeur selon le type de site dont ils proviennent. Un backlink provenant d’un site de PR 6 aura plus de force que plusieurs backlinks de PR 2…

 Et en 2012 : le PageRank est-il mort?

Si Matt Cutts nous fait régulièrement (mais pas assez souvent!) des révélations sur les secrets de la firme Google pour qui il travaille, il est loin de tout nous dire, et on le comprend. On n’a donc pas de précisions sur l’impact actuel du PR sur le positionnement dans les SERPs. S’il reste un indice de qualité et de succès en terme de trafic, certains pensent qu’il n’a plus d’incidence sur la SEO. En espérant que l’on en saura plus bientôt, nous devrons donc nous contenter de cette possible inutilité du PR pour l’optimisation naturelle. Cela signifie qu’n site de PR 2 peut atteindre une très bonne place. Si l’on suit cette hypothèse, cela signifie que le PageRank n’a plus d’intérêt que pour nous informer sur l’idée que Google se fait d’un site.

Le PageRank n’est donc pas mort, d’ailleurs beaucoup de référenceurs l’utilisent encore au moins comme donnée informative, preuve qu’il garde une place privilégiée dans le domaine.

Catégorie: SEO/SEM, Spécial débutants
2 mars 2012
O2switch Hébergement web