Quel disque dur pour son serveur d’hébergement ?

Serait-ce la fin du disque dur au sens où nous le connaissons ? Ce vieux compagnon qui a accompagné nos longues heures de jeux, de chat ou de création de sites en tout genre. Ou s’agit-il seulement de l’évolution d’un outil qui n’a finalement bénéficié que d’améliorations mineures depuis sa création (miniaturisation et plus de place disponible, mais pas vraiment de « révolution » de l’objet).

C’est ce que l’on est en droit de se demander aux vues du développement rapide des disques SSD. Alors que nos vieux disques étaient des disques « physiques », composés de plateaux et de têtes de lectures, les disques SSD sont des disques « électroniques » composés uniquement… de composants électroniques et s’appuyant sur une mémoire de stockage flash. A titre d’exemple, le nouveau datacenter de Netissime – dont nous avons parlé il y a quelques jours dans un de nos billets – est entièrement équipé de disques SSD pour ses serveurs dédiés. Une technologie qui coute encore cher mais qui se démocratise vite, et qui comprend plusieurs avantages significatifs :

Disque dur « classique »

Disque SSD

Fonctionnement
  • Plateaux rigides et
  • têtes de lecture/écriture
  • Composants électroniques
Système de stockage
  • Couches magnétiques
  • Mémoire flash
Avantages
  • Faible coût
  • Espace disponible
  • Fiabilité (peu, voire pas d’usure)
  • Peu sensible aux chocs
  • Faible consommation / pas d’émission de chaleur
  • Temps d’accès aux données (en moyenne 0.1ms)
Inconvénients
  • Durée de vie (usure de la tête en constante rotation)
  • Temps d’accès aux données (en moyenne 13ms)
  • Consommation élevée et émission de chaleur
  • Nuisance sonore
  • Coût encore très élevé
  • Peu d’espace disponible (ou à un coût prohibitif)

 

Compte tenu des prix encore relativement élevés de ces disques, on peut se douter que la démocratisation n’est pas pour aujourd’hui (ni pour demain d’ailleurs !). Cependant, au niveau professionnel, Netissime devrait avoir prêt de 3 000 serveurs équipés en SSD en 2012, et possède des partenariats avec Sun Micro (disques SSD) et HP (serveurs) afin de s’assurer une certaine stabilité dans leurs livraisons et ainsi réduire au maximum les risques de pénurie.

Catégorie: Hébergement dédié, Spécial débutants
21 décembre 2011
O2switch Hébergement web