Comment choisir son thème WordPress ? Ce qu’il faut prévoir.

Lorsqu’on démarre avec WordPress, tout est beau, tout est rose : un beau design, une plateforme de rédaction fluide et complète, mais aussi la possibilité d’optimiser le contenu pour les moteurs de recherche.

Les critères de choix d’un thème WordPress

Tout d’abord, quels sont vos propres besoins : votre site sera-t-il un blog, une vitrine, une boutique ? Car les CMS accueillent toutes sortes de pages web… En fonction du type de votre site, vous aurez sans doute besoin d’options comme la colonne latérale, l’affichage d’images sous formes de galerie (idéal pour l’e-commerce et la présentation de produits), un ou plusieurs menus…  Lorsque vous allez choisir votre thème WordPress, vous devez déjà avoir en tête l’apparence que vous souhaitez donner à vos pages. Car l’idéal est de démarrer avec un template qui se présente de la manière la plus proche de vos désirs : sinon, autant tout construire soi-même !

Les templates gratuits : pour ou contre ?

Pourquoi pas ! Ce qui incombe c’est de personnaliser le code pour l’optimiser : le temps d’affichage est ainsi accéléré, le référencement amélioré. Certains thèmes WordPress gratuits sont fréquemment rencontrés sur le web, notamment certains tenus par des bloggeurs SEO… Cependant pour ceux qui veulent se faire plaisir avec un design élégant et de nombreuses options, il y a plusieurs offres payantes, à commencer par l’abonnement annuel. Celui-ci est proposé par Elegant Themes notamment, permettant de disposer d’une panoplie de templates en illimité pendant toute la durée d’abonnement. Pratique pour ceux qui veulent tout tester, qui possèdent plusieurs sites ou ont beaucoup de contacts susceptibles d’être intéressés !

Et les thèmes WordPress payants : valent-ils le coût ?

Oui et non : certes, on aura un design de base plutôt chouette, mais il faudra y ajouter un logo qui soit à la hauteur, éventuellement en faisant appel à un pro. Puis le code demandera dans tous les cas un peu de ménage. Pourquoi ? Les options facilement utilisables dépendent de nombreux éléments dont vous n’aurez pas besoin en intégralité : lorsque vous saurez exactement ce qui vous intéresse dans vos templates, supprimez le reste. Le but étant toujours de faciliter la lecture par les robots.

Quelques recommandations de thèmes gratuits

Nous n’avons bien entendu pas pu tester les 1400 présentations disponibles en téléchargement libre ! Néanmoins, les deux modèles suivants se démarquent à nos yeux.

Le template Zbench est simple et pratique : un menu qui ne bug pas et utilisable de suite (contrairement à certains thèmes qui demandent des réajustements), une sidebar d’aussi belle maniabilité. Le look est sobre tout en accueillant à bras ouvert d’autres éléments comme un diaporama dans le header par exemple.

Suffusion s’impose d’autant plus que l’on peut choisir plusieurs couleurs en un seul clic : des tons basiques qui se mêlent d’un peu plus près à la thématique du site.

Ce qu’il faut retenir donc, c’est l’importance de revoir le code pour le rendre plus propre et n’y laisser que le strict nécessaire.

 

Catégorie: Création de sites web, Spécial débutants
30 avril 2012
O2switch Hébergement web