L’algorithme Google Florida : quel intérêt et quelles conséquences?

Comprendre Google pour les professionnels du web ou les passionnés de référencement est indispensable. En analysant l’évolution de ce moteur de recherche indétrônable, on peut à la fois percevoir ses objectifs et anticiper les prochaines métamorphoses de ses lois.

Retour sur l’algorithme Google Florida

Entraînant ses premières conséquences sur les SERPs en novembre 2003, Florida annonçait déjà la couleur des méthodes de classement futures : la règle d’or étant de réduire la puissance de l’optimisation on site. Ainsi, les backlinks et le PageRank comptaient beaucoup dans le positionnement des pages web (mais loin d’être les seules influences). Pour cela, bien des révolutions ont vu le jour, parmi elles la rapidité d’indexation, qui devient quasi instantanée selon la côte des sites. Cette vivacité de mises à jour de l’index et le classement qui en résulte correspond étroitement avec le classement définitif : on observe donc l’apogée éclair de certains sites, pourvu que leur contenu soit bien vu par la  firme de Montain View!

Techniquement, que s’est-il passé avec Florida?

C’est notamment l’apparition d’un filtre Bayesien qui a joué un rôle important dans la détection du spam : désormais Google est capable de savoir si le sujet des pages web répond bien à la requête et aux résultats proposés. L’on pourrait penser que cela profite directement aux internautes, mais beaucoup de spécialistes ont clairement évoqué le fait que le premier but de Google était d’écraser la concurrence… Evidemment, derrière la satisfaction des cybernautes se cache le marketing.

Le contenu textuel a donc pris une certaine importance, pas dans le sens des mots-clés mais véritablement dans la richesse sémantique grâce à la technologie CIRCA.

L’évolution du PageRank

Lui aussi a bien changé, avec des mises à jour fréquentes en lien avec la méthode TPSR (Topic Sensitive PageRank) : les liens entrants conservent une force, mais la méthode de calcul du PR n’est plus la même. Les référenceurs ont alors dû s’adapter et concevoir des campagnes de netlinking qui concordent avec les nouvelles règles du jeu…

Qui a été touché par cet algorithme Florida et ses mises à jour?

Les requêtes commerciales ont vu le vent tourner : notons tout de même qu’aujourd’hui Google Shopping existe, et le lien entre les évolutions apportées par Florida peuvent avoir été élaborées en prévision de la sortie de ce moteur de recherche spécialisé dans l’e-commerce.

Si l’on compare les influences de Florida sur les SERPs avec les directives actuelles de Google Search, on observe que le référencement naturel a toujours été mis en valeur, avec certains échecs il est vrai.

Catégorie: SEO/SEM
20 mai 2012
O2switch Hébergement web