La fin du référencement naturel : Google et ses prestations payantes…

Il est clair que depuis des années mais plus particulièrement depuis un an, Google donne du fil à retordre aux référenceurs : si cela a comme avantage de mettre à la rue le spam, il semblerait que la firme de Mountain View assume à présent le fait qu’elle ne craint pas la mort du référencement naturel…

Une prestation jusque là gratuite, devient payante

Nous parlons du comparateur de prix généré par le leader des moteurs de recherche : Google Shopping. Si pour l’instant les sites ecommerce peuvent s’y inscrire gratuitement, d’ici 2013 la planète entière devrait se courber devant l’accès payant de ce service. Ce qui est inquiétant, c’est que l’on va véritablement vers une « web aristocratie » : tu as de sous, tu seras en première position…

Mais c’est bien sûr!

Une succession de faits convergent vers le fait que Google voudrait tirer un bénéfice financier pour favoriser le classement de sites web dans les SERP : on n’oublie pas l’annonce de GG qui conseillait d’arrêter la SEO pour investir dans Adwords. A bien y réfléchir, un webmaster investit dans les deux cas : soit dans un consultant en référencement soit dans une campagne Adwords… Entre parenthèses, c’est plutôt pour les professionnels SEO que la pilule serait dure à avaler si le référencement naturel devait s’éteindre à jamais… Mais les internautes eux aussi pourraient en pâtir en voyant déferler des résultats de mauvaises qualité. Finalement, l’optimisation naturelle est un gage de qualité bien plus qu’Adwords ou Google Shopping!

Bien plus flagrant encore : la sanction des sites de comparaison de prix par Panda, puis celle des liens abusifs des communiqués de presse par Penguin. Il semblerait que Google ait mis hors d’état de nuire la concurrence pour faire place nette à son succès (?). Cependant, d’autres firmes ont tenté leur chance dans ce business du comparateur de prix comme Shopping, en vain.

Des tentatives infructueuses les années précédentes

Le concurrent de Google, Yahoo a déjà expérimenté ce marketing des comparateurs de prix, sans succès. D’ailleurs bien d’autres ont essayé dont Bing et, Google lui-même avec Froogle en 2002 : pourquoi tant d’insistances? Faut-il craindre la disparition du référencement naturel?

La SEO est tout de même encore valorisée par Google qui a récemment mis à jour sont outil pour webmaster, gratuit.

Catégorie: SEO/SEM
4 juin 2012
O2switch Hébergement web