Netissime a inauguré son nouveau data center à Lyon

2 000 mètres carrés : c’est la taille du nouveau datacenter de Netissime dont la construction a débuté en 2010 et qui vient d’ouvrir ses portes mi-2011. Pour ceux qui ne les connaissent pas, Netissime est un groupe Français spécialisé dans le domaine de l’hébergement et présents sur la marché depuis le début des années 2000.

Cet investissement de plusieurs millions d’euros s’inscrit dans la continuité de la stratégie du groupe mise en place il y a deux ans, et en représente une de ses composantes majeures. Ce datacenter n’est pas le premier bébé du groupe puisque Netissime en possèdait déjà trois, devenus trop « maigres » pour absorber la croissance de ces dernières années.

Cependant, ce datacenter est bien plus qu’un simple frigo à serveurs : il comprend des serveurs high tech, des bureaux high techs (assez pour pouvoir en louer à d’éventuelles start-up dans le besoin) et des équipements high tech qui feront pâlir d’envie la moindre personne qui a des problèmes d’isolation de sa maison.

Bâti sur les restes d’une usine désaffectée, le bâtiment a en effet été construit en incluant les caractéristiques suivantes : il est éloigné de plus de 300 kms de ses ainés ce qui lui permet d’être aux normes requises pour une entreprise soucieuse de mettre en place un plan de reprise d’activité en cas de catastrophe naturelle. La région Lyonnaise, dont l’offre de ce type de services est insuffisante en comparaison du nombre de SSII et autres sociétés y étant présentes, était une candidate idéale pour le nouveau venu.

Mais ce n’est pas tout : en plus d’être construit au sein d’une zone reconnue à très faible risque en termes d’inondations ou de tremblements de terre, tous les matériaux utilisés pour la construction du bâtiment sont ignifugés (qui résistent au feu, ndlr) et peuvent résister à de très fortes charges (pendant un tremblement de terre, un bâtiment reçoit des charges horizontales, ndlr). Coté intérieur, tout a été pensé pour réduire au maximum la consommation d’énergie : récupération d’air froid de l’extérieur pour refroidir l’intérieur et ce pendant plusieurs mois (technique dite du « freecooling ») et système de diffusion d’air froid par le plancher ou  de récupération d’air chaud par le plafond sont autant de méthodes qui permettront de se passer de l’utilisation de la climatisation pendant une bonne partie de l’année.

Au niveau de l’organisation, la plupart des équipements ont été doublés et placés dans des bâtiments différents et les installations « critiques » ont leur salle dédiée et sont branchés sur un système indépendant.

Au total, ce bâtiment high tech aura plusieurs salles d’hébergement dont la première seulement permet d’accueillir 140 baies, soit près de 5 000 serveurs. Cerise sur le gâteau (au cas où il en fallait encore une !), le datacenter est entièrement équipé pour la virtualisation des données, ce qui devrait permettre à Netissime, en partenariat avec Microsoft et Citrix, de devenir les leaders du Cloud Computing sur le vieux continent.

Catégorie: Infos sur l'industrie
15 décembre 2011
O2switch Hébergement web