L’enfer des webmasters : changer d’hébergeur web

Il vient toujours un temps où les capacités d’un serveur hébergeant un site arrivent à leurs limites. L’hébergeur ne pouvant pas alors, dans la plupart des cas, fournir de serveur plus puissant, le site est forcé à migrer. Il faut alors penser à changer d’hébergeur web pour accéder à des serveurs plus puissants qui seront eux capables de répondre aux demandes croissantes du site web en évolution. Mais, déménager un site n’est pas une chose simple et il faut particulièrement faire attention à ce que l’on fait.

Comment migrer d’hébergeur simplement et en toute sécurité ? Voici quelques conseils.

Changer d’hébergeur web, c’est aussi rechercher un hébergeur

La marche à suivre est bien souvent la même et nombre de sites web vous proposent de changer aisément votre hébergeur web, sans pour autant vous expliquer clairement comment vous y prendre. Eh bien, il vous faudra trouver vous-mêmes votre prochain hébergeur web. Pour ce faire, comparez les différentes offres et trouvez le nouveau serveur et hébergeur qui s’occupera de votre site web. Privilégiez les hébergeurs facilitant les démarches pour changer d’hébergeur web (voir par exemple, Infomaniak qui offre la gratuité pendant plusieurs mois à toute personne transférant son site chez eux).

Sécuriser au maximum ses données lors du transfert de site

Une des plus grandes craintes que vous pouvez avoir concernant le transfert de votre site web est la perte de toutes vos données lors de la migration. Afin d’éviter ce problème qui peut se révéler fatal pour l’avenir de votre site, penser à faire un back-up de toutes vos données avant de faire le déménagement de votre site web, ,qu’elles soient sous forme de fichiers (tels que les pages .php) ou sous forme de tables de données (table Mysql). Vous éviterez ainsi un grand désagrément en cas de perte de données si vous voulez changer d’hébergeur web.

Après avoir transféré vos données sur le serveur de votre nouvel hébergeur web, vérifiez bien que l’adresse de votre site, le DNS, soit bien la bonne. Une fois cette dernière vérification faite et votre première connexion à votre site établie, votre site web est prêt à fonctionner de nouveau après avoir changer d’hébergeur web. Félicitations !

Catégorie: Hébergement dédié
6 août 2011
O2switch Hébergement web