SEO/SEM

Page suivante »

Les redirections 301 : quand, comment, pourquoi les mettre en place?

Publié le 3 juillet 2012 dans Création de sites web, SEO/SEM
 

A la fois pour l’intérêt et le confort des internautes, mais aussi pour une meilleure optimisation SEO, la redirection 301 a toute sa place dans la maintenance d’un site.

Dans quels cas instaurer la redirection 301?

L’une des bonnes raisons d’avoir recours à cette technique est l’impact négatif de l’erreur 404: ainsi, lorsque les pages ayant changé d’adresse (nouvelle catégorie) ou de nom de domaine (nouveau site!) sont normalement inaccessibles pour les lecteurs, elles bénéficient d’une redirection et ne freinent pas la navigation de l’internaute. On évite ainsi d’entraver la relation de confiance entre le visiteur et les responsables du site. Mais la redirection est aussi intéressante d’un point de vue SEO : elle facilite la désindexation de l’adresse désormais inexistante et donc l’indexation de la nouvelle.

Comment faire une redirection 301?

Dans votre logiciel ftp, ouvrez le fichier htaccess (avec wordpad par exemple). Entrez un peu de code : notez RedirectPermanent en dessous du texte déjà présent, puis l’ancienne adresse de l’article sans le nom de domaine qui est déjà connu par le fichier htaccess, puis la nouvelle.  Vous aurez donc une ligne comme ceci :RedirectPermanent /creation-de-site/ http://www.blabla.fr/nouvelarticle

Et si l’on ne fait pas de redirection?

Le problème sera prioritairement l’inconfort pour les nombreux internautes qui seront confrontés à une erreur 404… Et cela se répercute bien évidemment sur votre site : moins de trafic, moins de commande, moins de clics sur les publicités, moins bonne réputation auprès de moteurs de recherche… Néanmoins, il y a une autre solution que de rediriger : il est possible via Webmastertools de supprimer des URLs et d’en soumettre des autres. Il suffit donc de procéder aux modifications dans l’onglet Optimisation puis UrL à supprimer puis dans l’onglet Etat de santé, Explorer comme Google.

Les redirections n’interviennent pas uniquement dans des procédés de negative SEO : parfois, elle est simplement très pratique pour ne pas nuire à son propre site ni aux internautes, et donc, à ses propres affaires.

Catégorie: Création de sites web, SEO/SEM

Flux RSS | Trackback
Pas de commentaire »

La SEO en 10 minutes vue par Google lui-même! Qui a dit que c’était dur?

Publié le 28 juin 2012 dans SEO/SEM
 

Quand on lit les expériences d’experts en référencement naturel, la mission d’optimisation SEO semble être de longue haleine, et semée d’embûches… Point du tout! En 10 minutes, Maile Ohye qui se veut la porte-parole de Google explique comment une startup doit s’y prendre pour plus de visibilité dans les SERPs.

Les clés de la SEO 2012 par le leader

Si les novices en référencement naturel auront sans doute quelques difficultés à retrouver les outils indispensables cités dans cette vidéo, on ne peut pas nier l’exactitude de ces informations. Par exemple, Maile Ohye nous explique l’importance d’inscrire son site dans Webmasertools et d’y notifier une adresse mail valide afin d’être averti d’éventuelles erreurs critiques. Notons que Webmastertools offre de nombreuses analyses concernant le contenu éditorial, les backlinks mais aussi le taux de clics par rapport aux requêtes effectuées par les internautes. Ces données sont cruciales dans une stratégie SEO puisqu’elles vont permettre de pointer du doigt les faiblesses d’un site : les startups parviendront-elles à s’y retrouver…?

Les startup sont-elles tirées d’affaires grâce à « SEO en 10 minutes »?

Grâce aux pistes présentées par Google concernant l’utilisation d’Analytics également, les startups ont de bonnes armes pour se faire une place dans les SERPs. Toutefois, pour atteindre le top 3, cela demandera une utilisation poussée des quelques consignes mises à disposition du grand public. Sans compter que les algorithmes évoluent sans cesse, les stratégies de référencement aussi : les entreprises qui souhaitent réellement se démarquer ont fort intérêt à créer un partenariat avec un expert SEO ou une agence spécialisée qui les mettra sur les bons rails. Les grosses boites l’ont compris : aujourd’hui, les grands groupes possèdent dans leurs bureaux des chargés de référencement qui doivent tout mettre en oeuvre pour mettre en avant la société.

La vidéo SEO 2012 par Google

Il est toutefois très intéressant d’entendre ces déclarations qui sonneront comme une piqûre de rappel pour certains, comme du Javanais pour d’autres, mais surtout qui permet de donner les bases essentielles à ceux qui veulent apprendre les grands principes de la SEO, tels qu’ils s’imposent à nous aujourd’hui.

 

Catégorie: SEO/SEM

Flux RSS | Trackback
1 commentaire »

L’achat de backlinks : avantages et inconvénients des plateformes exitentes.

Publié le 21 juin 2012 dans SEO/SEM
 

Pour qu’un site soit visible, c’est bien connu : il lui faut des liens. Oui mais : nous avons survécu aux tornades Panda et Penguin et devons en garder une conclusion en tête…

D’abord le contenu, ensuite les liens

L’optimisation pour les moteurs de recherche dépend principalement de la manière dont les textes sont conçus : il doit en résulter des mots-clés rédigés avec stratégie. Lorsqu’on parvient déjà à obtenir un bon classement rien qu’avec la rédaction SEO et le maillage interne, la campagne de netlinking peut entre en jeu. Mais avec la sévérité de Penguin, propulser des pages web sur le devant de la scène n’est pas si simple : les liens de qualité deviennent rares et prennent donc encore plus de valeurs.

De l’échange de liens à l’achat de liens

Auparavant, on créait des partenariats : soit un échange de liens réciproque, soit un échange de liens triangulaire, soit un lien contre un texte… Aujourd’hui cela est toujours d’actualité, mais cela demande de plus en plus de rigueur, qu’il s’agisse d’échanges de services ou d’exigences SEO. Certaines plateformes comme Teliad proposent diverses prestations permettant de s’octroyer des backlinks : écriture de textes avec liens, publications de backlinks dans un pied de page ou une barre latérale… Le deal? Les prestataires sont payés sur l’année, mensuellement : s’ils se défont de leur obligation de publier le lien, ils ne touchent plus d’argent. Les prix sont fixés selon le PageRank des sites hébergeurs, l’estimation de leurs valeurs se fait d’une part par Teliad (trafic du site notamment) mais aussi par leurs propriétaires eux-mêmes : un webmaster peut juger qu’un lien venant de son site est de valeur peu, moyennement ou très élevée. Un lien venant d’un petit site peut très bien coûter 25, 35 comme 50€ par exemple. Les tarifs varient selon le service rendu : un simple lien coûte moins cher qu’un lien placé dans un article répondant aux consignes de l’acheteur…

Autre plateforme de vente de liens : Text-links-ads

La plateforme de ventes de liens TLA fonctionne globalement comme Teliad. Les tarifs sont fixes mais dépendent de multiples facteurs dont la thématique, la popularité, le trafic etc. Bien sûr, ces sites permettant la vente et l’achat de liens prennent une commission mais sont suffisamment intelligents pour offrir des prix intéressants, côté acheteur et côté vendeur. Enfin, nul doute que certaines thématiques fonctionnent mieux que d’autres, permettant de réellement promouvoir un marketink du backlink!

Catégorie: SEO/SEM

Flux RSS | Trackback
1 commentaire »

Google fournira-t-il réellement un outil pour désavouer un backlink?

Publié le 21 juin 2012 dans SEO/SEM
 

Puisque Matt Cutts tient toujours parole, il n’y a aucun doute que la firme pour laquelle il travaille finira par mettre en avant un nouvel outil dans les semaines ou mois à venir, comme annoncé lors du salon SMX à Paris…

Pourquoi désavouer un backlink?

C’est à la suite de l’arrivée de Google Penguin que des questions ont été posées en ce sens à Matt Cutts. La SEO devient dangereuse : il faut désormais peu de choses pour qu’un site soit pénalisé, et certains pourraient n’avoir aucun mal à éjecter leurs concurrents en créant des backlinks négatifs… Cela était déjà réalisable avant, mais devient un vrai jeu d’enfants aujourd’hui! Ainsi, les experts SEO se sont rapprochés du Messie pour lui soutirer des informations sur les moyens de se protéger de la negative SEO…

La réponse de MC : oui, un outil va sortir

Le Messie n’a pas fait de détours: d’ici quelques mois, un outil sera mis à disposition pour désavouer un backlink. Il sera permis de dénoncer la création de liens malintentionnés afin de protéger le travail que représente l’ensemble du site. Il s’agit aussi de promouvoir l’e-réputation, qui plus est vitale pour le e-commerce, les vitrines professionnels et même pour certains blogs d’ailleurs. Matt Cutts aborde aussi un autre sujet : l’achat de backlink. Certains se demandaient si nous n’allions finalement pas être obligés d’investir dans des campagnes de liens payantes, et si oui ou non cela serait pénalisé.

L’achat de backlinks : oui et non…

Comme toujours en SEO, pas de réponse figée : acheter des liens entrants peut être une bonne stratégie comme signer l’arrêt de mort de pages web. Il existe des plateformes qui garantissent plus ou moins que l’achat de liens incluent leur pérennité : pour être payé, l’hébergeur de liens doit le garder durant un temps donné. En revanche, lorsqu’on acquiert des backlinks par le porte à porte, à moins d’avoir conclu un contrat avec clauses, rien n’est moins sûr que la persistance du lien dans le temps…

Ce qui est sûr, c’est que MC assure que les mises à jour Panda et Penguin n’ont pas pour objectifs d’inciter à l’achat de liens, mais de « tacler » les stratégies SEO abusives.

Catégorie: SEO/SEM

Flux RSS | Trackback
Pas de commentaire »

SEO : la mort des communiqués de presse? Conseils pour l’après Penguin…

Publié le 18 juin 2012 dans SEO/SEM
 

Cela faisait plusieurs mois que les consultants SEO en parlaient : la fin des backlinks trop artificiels, via les plateformes dites de « communiques de presse ». Depuis Google Penguin et ses mises à jour, plusieurs sites de ce type tombent : mais alors, comment créer des liens juteux en 2012?

Les communiqués de presse contrôlés

Effectivement, de nombreux sites n’ont qu’un but : attirer la publication de textes par des référenceurs en quête de backlinks. Ils ne portent pas le nom de « communiqués de presse », mais ont l’apparence d’un blog ni plus ni moins. Ils sembleraient que Google ne les ait pas sanctionné, contrairement aux sites qui ouvrent leur porte à quiconque souhaite publier, sans vérifier la qualité éditoriale. Or, la rédaction de pages web demande de respecter une certaine conformité, de même que la création des liens.

Des sites qui respectent les règles Google

Aujourd’hui, ce qui compte pour obtenir des liens entrants, c’est qu’ils doivent provenir de sites aux thématiques variées (ayant toutefois un rapport avec le contenu des pages à référencer), par le biais d’ancres diversifiées au sein de textes de qualité : vocabulaire riche, mots-clés en densité raisonnable… En 2012, les backlinks seront sans doute plus forts et plus durables en étant implantés sur des sites vitrines, des blogs ou tout autre plateforme n’ayant pas pour vocation le netlinking. Pour survivre quant à eux, les sites de communiqués de presse ont intérêt à changer certaines caractéristiques…

Les nouveaux sites de CP?

Pour ceux qui ne sont pas définitivement « radiés » de l’index Google, il convient d’ajouter un paramètre parmi les exigences imposées aux auteurs des communiqués. Jusqu’ici, les plateformes les plus qualitatives n’acceptent de mettre en ligne que des articles d’au moins 300 mots, composés de paragraphes de 100 mots avec sous-titres balisés et pas plus d’un lien par tranche de 100 mots. Il manque un élément qui saute aux yeux et l’on se demande pourquoi personne n’a imposé cette règle jusqu’ici : le maillage interne. Pourquoi ne pas demander que les auteurs intègrent dans leur article un lien vers un autre article du site de communiqués de presse?  Car cela fait partie de la stratégie de référencement naturel conseillé par Google… Cela donnerait une unité à l’ensemble des contenus, favoriserait la navigation des internautes et flatterait Google!

Catégorie: SEO/SEM

Flux RSS | Trackback
Pas de commentaire »

Catégories

Articles récents

Nuage de tags

Recherche

Comparatif Hébergements

Meilleur Hebergeur par categorie

Meta

Facebook