Noms de domaine

Page suivante »

Plus de 55 000 domaines en .xxx enregistrés en 24 heures!

Publié le 13 décembre 2011 dans Noms de domaine
 

Il est tout simplement impossible de ne pas avoir entendu parler de cette nouvelle extension. La mise en ligne et à disponibilité de tous des sites en .xxx ont tellement fait parlé d’elle dans divers médias (journaux, télé, internet) que même la moins intéressée des personnes aura au moins entraperçu ces trois petites lettres qui peupleront désormais le web aux cotés de leur grands frères .com (arrivé sur le marché en 1985) et .fr (introduit en 1986) pour ne citer qu’eux.

Quelques points intéressants à noter lors de l’arrivée de ce nouveau domaine :

  1. Exactement 55 367 noms de domaines en .xxx on été enregistrés durant les premières 24h de leur commercialisation ; Cela nous donne un total de 159 351 noms de domaines en .xxx à aujourd’hui, en incluant les sites créés pendant la période de pré commercialisation du domaine;
  2. La plupart des sites enregistrés ne sont en rien des sites à contenu pornographiques ou pour adultes, mais des marques réputées soucieuses de protéger leur image de marque ! Il est donc logique de penser que ces 55 367 « enregistrements » ne résulteront pas en 55 367 sites, la plupart de ces marques ayant acheté le nom de domaine pour le bloquer et non pas pour l’utiliser à des fins commerciales;
  3. Le prix d’un domaine en .xxx se situe aux alentours de US$100 (presque 75 Euros au taux de change d’aujourd’hui) contre à peine US$10 (7,5 euros) pour un site en .com; L’idée derrière ces tarifs « exhorbitants » est certainement de limiter le « cybersquatting », qui revient à acheter des noms de domaines « probables » mais dont on n’a pas besoin pour – au bout du compte – les revendre au plus offrant.

 

Il faut noter que sur les 3,3 millions de dollars (environ 2,5 millions d’euros) générés par ces premières 24h de mise en vente, $500,000 (environ 375 000 euros) seront reversés à la Fondation Internationale pour la Responsabilité en Ligne, une organisation non-gouvernementale dont le but est développer une « charte » de bonne utilisation des sites en .xxx ;

La mise sur le marché des .xxx n’est pas sans créer un réel débat au sein du monde de divertissement pour adultes, dont les plus grands acteurs se plaignent de l’aspect monopolistique de la démarche et du prix des noms de domaine qui empêcheront – selon eux – une compétition saine au sein de l’industrie.

Catégorie: Noms de domaine

Flux RSS
Pas de commentaire »

Le .fr enfin disponible aux européens

Publié le 25 octobre 2011 dans Noms de domaine
 

Le 6 décembre 2011, les domaines en   » .fr « , en  » .re  » et les domaines dits  « ultra-marins » gérés par l’Afnic seront accessibles aux ressortissants des 27 pays européens.

Actuellement, l’extension en « .fr » est uniquement accessible aux résidants Français tandis que l’extension en  » .re  » est réservée aux résidants de la Réunion titulaires d’une marque. À partir du 6 décembre 2011, ces deux extensions seront désormais accessibles à toute personne morale ou physique demeurant au sein de l’Europe entière.

L’Afnic devrait aussi ouvrir à cette date l’enregistrement les 4 domaines dits ultra-marins (territoires de Mayotte  » .yt « , Wallis-et-Futuna  » .wf « ,  Terres australes et antarctiques françaises  » .tf « , et  Saint-Pierre-et-Miquelon  » .pm »), domaines qui sont fermés à l’heure actuelle. Cette ouverture permettra la valorisation de ces différents territoires que sont Wallis et Futuna, les Terres Australes et Antarctiques, Mayotte, Saint-Pierre et Miquelon ainsi que l’Ile de la Réunion.  

Catégorie: Noms de domaine

Flux RSS
Pas de commentaire »

Le nom de domaine, la carte d’identité d’Internet – Partie 2

Publié le 26 août 2011 dans Noms de domaine
 

Comme nous avons pu le voir, le nom de domaine est aujourd’hui vital pour le web et les sites qui le composent, car très peu de personnes seraient capables de se souvenir des adresses IP de leurs sites préférés. Mais pour le profane, quelques mystères demeurent, tels que le fait que les extensions soient multiples et non uniformes ou que certaines personnes usent de stratégies diverses pour gérer leurs noms de domaine.

Les différents noms de domaine existants

Il existe sur le web une multitude d’extensions sensées permettre aux utilisateurs et aux moteurs de recherche de simplifier les recherches. Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux types d’extensions, les nationales et les internationales. Les extensions nationales sont rattachées à un pays, .fr pour la France, .us pour les États-Unis, par exemple. Ces extensions sont régies par un code très strict, selon chaque pays, l’AFNIC pour la France, par exemple. Les extensions devenues internationales sont nombreuses et on y trouve :

– .com pour les sites commerciaux, bien que cette extension serve à tout maintenant,

– .org pour les sites non commerciaux,

– .net pour les sites dont le but est l’amélioration du net,

– .biz pour les sites commerciaux.

Cette liste est non exhaustive et compte bien plus d’extensions chaque année.

Les stratégies de gestion des noms de domaine

Pour certaines compagnies, le fait d’avoir un nom de domaine est bien plus important que le fait d’avoir un site. C’est le moyen d’avoir une représentation virtuelle de leur compagnie sur le web. Pour cette raison, des tactiques très spéciales de gestion de noms de domaines ont été créées. L’une des plus célèbres est le grabbing. Cette technique consiste à acheter les noms de domaine qui pourraient potentiellement être intéressants pour une personne, dans le but de lui revendre la place à prix d’or. Une autre technique, le sitting consiste à acheter un nom de domaine avant même de lancer une marque pour éviter de se faire voler la place ou que quelqu’un fasse du grabbing.

Comme nous avons pu le voir, le monde des noms de domaine est complexe et sans pitié, mais cela s’explique, sans doute, par l’importance qu’ils ont prise concernant la stratégie commerciale et le développement sociétaire.

Catégorie: Noms de domaine

Flux RSS
Pas de commentaire »

Le nom de domaine, la carte d’identité d’Internet – Partie 1

Publié le 25 août 2011 dans Noms de domaine
 

Depuis sa création, Internet a beaucoup évolué permettant à toutes les personnes le souhaitant de créer un site web et de développer une activité sur Internet. Le cœur de ce système est le concept de nom de domaine. Il permet en partie de reconnaître quel site est quel site dans le maelström du web. Penchons-nous sur l’origine des noms de domaine et la manière dont il est possible de choisir un nom de domaine.  

L’origine des noms de domaine

Au tout début d’Internet, il n’existait pas de noms de domaines, pour se connecter à un site il fallait connaître son adresse IP, soit l’adresse virtuelle de l’ordinateur. Cette adresse IP contenait 4 séries de chiffres, par exemple 156.975.13.8, ce qui rendait plus complexe la mémorisation par les utilisateurs. C’est l’évolution d’Internet qui a permis de passer aux adresses URL et donc aux noms de domaines. Maintenant, chaque site web dispose de deux adresses uniques, l’adresse IP et l’adresse URL. Cette adresse URL est en réalité une redirection vers l’adresse IP d’un site. Le fonctionnement est simple, c’est comme si l’on composait un numéro de téléphone et qu’Internet nous mettait en liaison avec un serveur bien précis lié à ce numéro.

Choisir son nom de domaine

Grâce à cette évolution, il est aussi possible d’avoir un certain contrôle sur le nom de domaine de son propre site web. Il existe quelques restrictions et particularités intéressantes à connaître avant de faire le grand choix. Tout d’abord, un nom de domaine est divisé en deux parties, le nom et l’extension : « nomdudomaine.extension ». Le nom de domaine est totalement modulable par l’utilisateur et seul le fait d’être disponible et non utilisé permet de le choisir et de l’utiliser. Bien sûr, il est mieux d’avoir un nom de domaine court et prononçable, mais ce n’est pas obligatoire. Ensuite, l’extension doit être choisie par le webmaster et cela dans le panel de choix de l’hébergeur. Il faut savoir que ces extensions sont soumises à des règles bien précises qu’il est très important de connaître avant de lancer son site web.

Il faut donc comprendre que le nom de domaine est une partie très importante d’un site web, régie par de très nombreuses règles et pratiques de plus en plus connues.

Catégorie: Noms de domaine

Flux RSS
Pas de commentaire »

Grand boom sur Internet, l’extension .xxx enfin autorisée !

Publié le 22 août 2011 dans Noms de domaine
 

Le 15 avril 2011, ICM Registry a enfin réussi à faire accepter une toute nouvelle extension web auprès de l’ICANN. Cette extension, qui est le .xxx, sera destinée aux divers sites pour adultes qui peuplent la toile. Cette extension semble séduire bon nombre d’entreprises et de webmasters puisque les pré-commandes atteignent déjà la coquette somme de 600.000. Pour qu’un tel engouement soit possible, il existe de bonnes raisons et surtout un planning très strict de la mise en place de l’extension qui ne permet aucunes fautes aux webmasters.

Le long combat pour l’existence du .xxx et ses conséquences

Cette extension longtemps refusée pour son caractère pornographique a finalement été acceptée par l’ICANN. C’est une grande nouvelle pour toute l’industrie du film et objets pour adultes pour deux bonnes raisons. Tout d’abord, cela permettra à leurs sites d’être identifiés plus facilement par les utilisateurs grâce aux moteurs de recherches, en tapant par exemple, « Nom de l’entreprise + .xxx ». C’est aussi une aubaine pour les parents et tous les logiciels de contrôle parentale, car au lieu de bloquer des sites ciblés en .fr ou .com, un blocage intégral des .xxx sera plus facile et bien moins coûteux en ressources puisque seuls les sites pour adultes auront le droit d’être en .xxx.

Le lancement de l’extension dans le concret

Afin de respecter les volontés de tous et surtout des grandes marques, un planning très strict a été décidé pour permettre aux sites de s’installer en toute quiétude. Ainsi, entre le 7 septembre et le 28 octobre 2011, les entreprises et marques reconnues de l’industrie pour adultes et qui possèdent un droit de propriété intellectuelle auront le droit de poser leurs noms en avant première et seulement ces entreprises (par exemple, Durex). Dans un second temps, du 8 au 25 novembre l’intégralité de l’industrie pour adultes, sans restriction, pourra poser son site. Enfin, le 6 décembre l’extension sera ouverte au public sous la condition que le site traite uniquement de l’industrie pour adultes.

Cette extension a la particularité de bouleverser les milieux de l’industrie pour adultes sur Internet et simplement le nombre de pré-commandes suffit pour s’en rendre compte. Cependant, bien peu d’hébergeurs permettent cette extension pour le moment. L’un de ces hébergeurs, Netissime, qui est aussi bien hébergeur que registrar, permet de faire une pré-commande pour votre site si vous êtes intéressé à avoir un nom de domaine en .xxx.

 

Catégorie: Noms de domaine

Flux RSS
Pas de commentaire »