Hébergement web



Choisissez le bon hébergeur

Gratuit ou payant ? Sur un site spécialisé ou chez votre fournisseur d’accès ? Le choix pour faire héberger vos pages Web peut parfois être cornélien. Un défrichage des différentes offres s’impose !


Vous y êtes ! Vous venez d’apporter la touche finale à votre site personnel. Il ne vous reste plus qu’à le mettre en ligne en choisissant un hébergeur, c’est-à-dire une société qui mettra à votre disposition une partie de son disque dur pour stocker vos pages. Trois solutions s’offrent à vous : le faire chez votre fournisseur d’accès, choisir un site gratuit spécialisé ou opter pour un hébergeur payant. Avant de décider, il vous faut répondre à quelques questions simples : de quel espace avez-vous besoin ? Vous faut-il des outils perfectionnés ? Acceptez-vous de la pub sur votre site ? Pour l’espace disponible, vous avez au minimum droit à 100 Mo chez tout le monde. Mais sachez que vous ne pouvez pas héberger de site commercial ou à but lucratif chez votre fournisseur d’accès. A l’inverse, rien ne sert d’aller dépenser de l’argent pour mettre en ligne quelques pages racontant vos dernières vacances. Lire la suite

FatCow ou Just Host

L’hébergement web est une industrie en perpétuel (r)évolution. Plusieurs milliers d’hébergeurs se partagent le marché, et seul une minorité se détache de temps en temps. FatCow et JustHost se situe dans cette catégorie. En quelques mois, ces deux hébergeurs ont réussit à se positionner au-dessus de la masse.

Il peut s’avérer difficile de choisir entre deux excellents hébergeurs, et nous vous proposons donc cette petite comparaison afin de vous guider dans votre décision. Lire la suite

VIRTUALISATION, une technologie aux multiples avantages

Les hébergeurs ont longtemps hésité avant d’utiliser ou de dire à leurs clients qu’ils s’appuyaient sur des technologies de virtualisation dans leurs centres de données. Aujourd’hui, celle-ci a pleinement droit de cité en apportant des bénéfices à la fois à l’exploitant et aux clients.

La virtualisation permet jusqu’à 60 % d’économie en terme d’alimentation électrique.

Il y a quelques années, seuls les hébergeurs les plus aventureux utilisaient les technologies de virtualisation pour proposer leurs services. Il est vrai qu’à l’époque les tensions sur la fourniture en énergie étaient moins fortes. La technologie, elle-même, n’avait pas atteint la maturité qu’elle détient maintenant. Les utilisateurs n’avaient pas non plus les retours d’expérience permettant une utilisation optimisée. Aujourd’hui, la virtualisation tient le haut du pavé pour des raisons objectives. Patrick Gomez, en charge des Server Services d’IGS chez IBM, rappelle : « En dix ans, le nombre des serveurs ou de stockage a été multiplié par six. Les éléments et les surfaces de stockage ont été multipliés par 70. Dans le secteur de la banque, on parle déjà de murs de calcul s’appuyant sur plus de 1 000 serveurs en lames. »
La question énergétique est devenue d’une telle importance pour les coûts d’exploitation d’un centre de données que toutes les technologies permettant de réaliser des économies sont les bienvenues. La virtualisation en est désormais une composante fondamentale et pas seulement pour le marketing des hébergeurs. Patrick Gomez ajoute : « Pour un euro dépensé dans un serveur, il fallait dépenser 54 cents d’euro pour l’alimentation électrique. Aujourd’hui, cela coûte 71 cents. Bientôt, il sera aussi cher de brancher un serveur que de l’acheter ! »
Il faut de plus compter sur une ob-solescence des centres de données actuels. La plupart ont été construits il y a plusieurs années. À cette époque, les besoins en alimentation par watt au mètre carré étaient moindres. Ainsi, il suffisait de 800 W/m2 en l’an 2000. Trois ans plus tard, il fallait 1,2 kW/m2. « Aujourd’hui, nous sommes plutôt à 1,5 kW/m2 », explique Patrick Gomez. Il ajoute : « La plupart des data centres actuels ne sont pas adaptés à de telles charges. » 87 % des centres de données en activité ont été construits avant 2001. Lire la suite

Installer Prestashop chez Infomaniak

Infomaniak propose certainement un des meilleurs hébergement pour un site e-commerce sous Prestashop. Un seul bémol, l’installation peut être un peu compliqué. Si vous rencontrez des problèmes (essentiellement pour passer de la version 1.1 à la version 2.5), nous vous proposons ce petit tutoriel pour vous en sortir :

(1) Uploader tous les fichiers Prestashop sur votre serveur.
(2) Avant de lancer l’ installation, appliquer les CHMOD 777 suivants :

  • /config, /upload, /download, /tools/smarty/compile (permission aux dossiers seulement)
  • /img, /mails, /modules, /themes/prestashop/lang, /translations (permission aux dossiers et sous-dossiers)
  • Appliquer un chmod  777 au fichier sitemap.xml
  • Pour pouvoir sauvegarder la base de donnée bien mettre permission fichier 777 sur admin/backup

(3) Créer un fichier .htaccess (vous créez un fichier texte « exemple.txt » que vous renommez ensuite « .htaccess ») sur votre PC, insérer les lignes suivantes : Lire la suite

Un nouveau centre de données de 20 000 serveurs à Montréal pour iWeb

Le quatrième centre de données de la compagnie québécoise lui permettra de consolider sa position du plus important hébergeur de serveurs dédiés au Canada

iWeb, fournisseur mondial de services d’hébergement Internet et d’infrastructure TI, annonce aujourd’hui ses plans pour l’ouverture d’un nouveau centre de données de 31 000 pieds carrés dans l’arrondissement LaSalle, dans l’ouest de l’Île de Montréal, lequel aura la capacité d’héberger 20 000 serveurs dédiés. Il s’agit du quatrième centre mis en chantier en six ans par iWeb. Avec ce centre, la capacité d’hébergement total de iWeb s’établira à près de 35 000 serveurs. Lire la suite