L'hébergement maison

Les hébergeurs fournissent des facilités et équipements capables d'héberger des milliers de sites dans des conditions optimales : Disponibilité continue, grande bande passante, espace disque à la demande et équipements puissants. Seuls les webmasters les mieux équipés et les plus techniques mettent en place leurs propres serveurs dans leur sous-sol. Avec les infrastructures Internet grand public actuel, souvent inadéquates et régulièrement en panne, il semble n’y avoir aucune alternative.

Clairement, beaucoup de chose ont changé depuis le temps où il n’existait que quelques hébergeurs. Les connexions internet domestiques sont très vite devenues plus rapide avec un grand taux de disponibilité. Les connexions haut-débit fournissent maintenant de façon banale plusieurs Mo/s  dans les deux sens et les fournisseurs d’accès offrent maintenant des taux de disponibilité qui dépassent 99%. De façon Similaire, les ordinateurs d’aujourd’hui sont plus performants et fiables que les machines qu’on appelait pompeusement « Serveur » il y a quelques années de cela. Pour beaucoup d’applications qui ont une utilisation non-critique, il est temps de se demander si la qualité des infrastructures domestiques pour faire soi-même l’hébergement de site internet est elle suffisante pour un hébergement viable ?

Ce point est également souligné par Microsoft  en lançant son produit Windows Home Server. Cela est certain, que le Serveur Domestique est conçu pour faire d’autre chose tels que les sauvegardes, le stockage d’informations, la gestion d’impression etc. en plus de cela rendre le contenu multimédia de la maison disponible en ligne. Mais le fait que Windows Home Server soit conçu à l’aide du noyau de Windows Server 2003 semble suggérer qu’éventuellement, le contenu présent dans les ordinateurs domestiques Seront accessible à partir d’Internet, avec Windows Home Server les ordinateurs deviennent alors une part entière d’Internet. Le marché pour Windows Home Server est tout à fait grand : il y a plus de 60 millions de personnes connectées au haut-débit avec deux ou plusieurs ordinateurs à la maison, d’après Microsoft.

Pré requis pour un hébergement domestique

Clairement, n’importe quelle solution d’hébergement domestique a besoin d’avoir deux caractéristiques fondamentales. Elle a besoin d’être assez simple pour un utilisateur tel que « Papa » et « Maman ». Le gestionnaire de produit pour Microsoft Home Server a dit que son produit n’est pour rendre un connaisseur heureux.  Beaucoup d’utilisateurs domestiques ne connaissent pas leur fournisseur d’accès encor moins leur adresse IP. Aussi vous ne pouvez faire un produit trop compliqué. En second lieu, un hébergement domestique a besoin de se conformer à de bons standards de sécurité. Les gens sont très sensibles à propos du fait que les informations sur leurs ordinateurs à la maison puissent être chargées sur un serveur chez un tiers hébergeur.

Quels Sont les autres alternatives pour l’hébergement domestique ?

IP statiques

La voie la plus courante pour s’auto héberger est d’obtenir une adresse IP statique auprès de votre fournisseur d’accès, d’acheter ensuite un nom de domaine et de lier votre nom de domaine à votre IP statique. Cette solution est réellement pour un utilisateur doué techniquement, en plus cela nécessite la configuration du Serveur, des ports, l’installation d’outils de sécurité et de bien d’autres choses. Le prix pour les adresses IP Statiques oscille entre $10 et $15 par mois. Beaucoup de fournisseurs d’accès offrent des adresses IP statiques à leurs clients.

DNS dynamique
Dans le cas où votre adresse IP change chaque fois que vous vous reconnectez à Internet (Connu sous le vocable d’adresse IP dynamique), des solutions de DNS dynamique fournissent un mécanisme pour garder votre nom de domaine pointé sur votre adresse IP courante. Cela vous évite d’acheter une adresse IP statique. Un logiciel qui met continuellement à jour votre fournisseur de DNS dynamique est installé sur votre ordinateur à la maison.

Bien que votre serveur de DNS dynamique mette à jour la liaison entre votre nom de domaine et votre adresse IP chaque minute, il peut avoir un délai considérable pour la propagation et la mise à jour de votre IP a travers les fournisseurs d’accès dans le monde entier. Pendant ce temps de latence, ce n’est pas tous les visiteurs qui arrivent à accéder à votre site. La raison de ce délai est la suivante. Chaque inscription DNS n’est pas seulement un nom de domaine et une adresse IP, il existe l’inscription TTL qui est le nombre de secondes pendant lesquelles le serveur DNS garde les informations d’un nom de domaine particulier en antémémoire avant qu’il ne rafraichisse les informations à partir d’un serveur de niveau plus élevé. Les serveurs de DNS dynamiques mettent habituellement la valeur de TTL à une minute. Les serveurs DNS que les fournisseurs d’accès utilisent généralement n’hébergent aucun nom de domaine à part le leur, ce sont seulement  de gigantesques antémémoire. La première fois que l’utilisateur fait une demande pour un nom de domaine, le serveur du fournisseur d’accès ne peut savoir s’il est valide. Le fournisseur de DNS dynamique fait Savoir au serveur du fournisseur d’accès de seulement garder les informations du nom de domaine pour seulement 60 secondes. Cependant, il existe des serveurs DNS qui ignore les inscriptions TTL et leurs délais d’expiration et décident de garder dans leurs antémémoires pour une durée plus importante, qui peut atteindre une semaine. En outre, les ordinateurs des utilisateurs mettent en antémémoire les informations des noms de domaine pour une durée fixe. Dans ce genre de situation, la liaison par DNS dynamique prend du temps pour se propager, et votre site hébergé à la maison peut devenir inaccessible de façon intermittente.

Bien qu’une solution basée sur le DNS dynamique ne nécessite pas un investissement pour une adresse IP fixe, elle peut être sujette à d’intermittents problèmes et est également hors de porté de l'expertise de la plupart des utilisateurs domestiques.

Reverse-Proxy

Un des moyens pour éliminer les inconvénients de l’approche du DNS dynamique est de connecter l’ordinateur domestique à un « Reverse-Proxy » public et d’avoir un nom de domaine pointant sur le Reverse-Proxy. Le Reverse-Proxy tient à jour la liaison entre les ordinateurs domestiques et leurs noms de domaine. Il traite les requêtes HTTP entrantes, recherche les liens et fait suivre les requêtes aux ordinateurs appropriés. Cette solution est ne marche pas quand l’ordinateur domestique est derrière un NAT  sauf si la correspondance de port peut être paramétrée  et quand le logiciel de mise à jour de l’adresse IP est aussi derrière un NAT. Cette solution nécessite aussi un investissement significatif dans des outils de sécurisation.

Une des variations de la technique de Reverse-Proxy a été implémentée par Purplenova. Elle marche qu’il y ait un NAT ou pas et procure un plus grand niveau de sécurité pour l’ordinateur domestique. La complexité fondamentale de la mise en réseau est entièrement cachée à l’utilisateur domestique tout en veillant à ce que l’hébergement du nom de domaine fonctionne tout le temps.

Résumé

Il reste à voir si les améliorations apportées aux infrastructures domestiques peuvent se traduire par un changement de l’hébergement de « bricolage ». Il y a de fortes chances que les utilisateurs continuent d’héberger leurs applications critiques chez des hébergeurs tandis qu’ils hébergeront leur contenu « web 2.0 » dans leurs ordinateurs domestiques. Néanmoins, l’industrie de l’hébergement voudra indubitablement garder un œil sur l’adoption par le marché de Microsoft Windows Home Server ou d’autres solutions d’hébergement domestique.


Cet article est la propriété de Top 10 hébergeurs (http://www.top10hebergeurs.com). Top10 hébergeurs publie un comparatif indépendant des hébergeurs en France, en Europe et aux Etats-Unis. Commentaires et avis sur les hébergeurs, hébergement de sites web au meilleur prix, les hébergeurs primés, des articles sur hébergement Web et plus encore.

Remarque: Vous devez ajouter les informations ci-dessus si vous désirez recopier cet article.

Partager cet article: Bookmark and Share


Recherche personnalisée

En savoir plus sur l'Hébergement

Quel hébergement web choisir?
Chaque jours, des milliers de webmasters publient leurs sites sur Internet et le marché de l’hébergement est de plus en plus encombré pour suivre ce rythme effréné.

Comment faire le tri dans les offres d’hébergement web ?
Le choix de l’hébergement web est sans aucun doute une des décisions les plus importantes à prendre pour toute entreprise désireuse de s’implanter durablement sur Internet. De nos jours, il est aisé de trouver un fournisseur d’accès à Internet fiable et de qualité, mais le choix de l’hébergeur peut parfois s’avérer un cauchemar.

Accessibilité et uptime, la base d'un bon hébergement web
L'uptime correspond au pourcentage du temps pendant lequel l'hébergeur est accessible via Internet. La plupart des hébergeurs annoncent qu'ils ont un uptime de 99% ou 99.9%, mais cela correspond souvent au temps de fonctionnement du serveur (i.e le serveur est effectivement sous-tension), sans prendre en compte la disponibilité réelle de celui-ci sur l'Internet.

Les différentes catégories d'hébergement web
Les offres d'hébergement web sont regroupées en plusieurs catégories : L'hébergement gratuit, l'hébergement partagé ou mutualisé, l'hébergement « revendeur », l'hébergement dédié virtuel, l'hébergement dédié, l' hébergement dédié dits « managé », « infogéré » ou « clés en main », la colocation, l'hébergement en cluster et bien sûr l'hébergement « maison » (un serveur placé chez vous).

cPanel – un panneau de contrôle complet pour l’hébergement
cPanel est très populaire et est rapidement devenu le panneau de contrôle d’hébergement le plus utilisé sur le web. La première impression qu’on a de cPanel est la simplicité : une simple interface avec plusieurs icônes représentant les fonctions principales du panneau de contrôle.

Guide des solutions d’hébergement
La palette des offres d’hébergement a largement évoluée ces dernières années. On trouve désormais plusieurs offres bien distinctes, chacune avec ses forces et faiblesses. Voici quelques explications pour trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins.

Bases de l’hébergement web
Trouver l’hébergeur web adapté à son site est la première étape pour un webmaster. Vous payez un hébergeur web pour avoir votre site disponible en ligne et partout dans le monde 24h/24 et 7 jours sur 7.

Un hébergement écologique pour un meilleur environnement
Des millions de sites web existent sur le web, hébergés par des milliers de serveurs web, consommant de plus en plus d’énergie. Pour combattre ce problème croissant, beaucoup d’hébergeurs web font fonctionner leurs serveurs et leurs bureaux grâce à des sources alternatives d’énergie.

L’importance des panneaux de contrôle d’hébergement de sites internet
La plupart des hébergeurs web incluent un panneau de contrôle dans leurs offres. Pour un propriétaire de site internet ou des clients d’un hébergeur web les panneaux de contrôle sont la base de leur hébergement.

Créez votre propre site Internet
Du HTML au serveur FTP, l’ABC pour créer votre site et le publier sur Internet.