GLOSSAIRE INTERNET

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Glossaire extrait de Putain d'Ordinateur, avec l'aimable autorisation de l'auteur, MCB.

ADSL. Asymetric Digital Subscriber Line. Raccordement numérique asymétrique. Technologie de communication utilisant les lignes téléphoniques existantes pour accéder à l’Internet en haut débit, tout en conservant la ligne libre de recevoir et émettre des appels. Egalement : mot magique pour accros du net qui peuvent laisser le robinet à octets ouvert indéfiniment ; synonyme de surf illimité pour les internautes et de déclin des ventes pour l’industrie du disque.

AIM. AOL Instant Messenger. Service et logiciel de messagerie instantanée* proposés gratuitement par AOL*.

AOL. America OnLine. Premier fournisseur d’accès à Internet dans le monde. Créé en 1985, la société a fusionné avec Compuserve, racheté Netscape puis l’éditeur du logiciel ICQ pour enfin fusionner avec Time Warner en 2000.

AlphaWorld. Plus ancien monde virtuel collaboratif sur Internet, fondé en 1995. Plaine dans laquelle on circule sous forme d’avatar d’allure humanoïde, AlphaWorld rassemble plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs et des millions d’objets, permet de rencontrer des gens de tout pays en temps réel, de construire en 3D et de surfer sur le net en cliquant sur des objets. Egalement : loisir de geek* dont l’intérêt est assez obscur pour un simple badaud du cyberespace.

Amorce. Mot français pour Boot*. Egalement : coquetterie linguistique française qu’il est préférable de ne pas employer à moins de goûter les moqueries.

Arobase. Nom du signe typographique « @ », également appelé « a commercial ». Sert de séparateur dans les adresses e-mail entre le nom d’utilisateur et le nom de domaine. L’origine du symbole est floue – latine, espagnole, arabe, provençale, bengalie. Les Polonais disent « malpa » (« singe ») parce que le @ ressemble à une queue de primate enroulée. La mère de Fabienne dit « altabase » mais on ne sait pas pourquoi.

Haut de la page

BAL. Boîte à lettres, sous-entendu électronique. Messagerie électronique, inbox, réceptacle de toutes vos communications dépêchées par les autoroutes de l’information. Egalement : accessoire indispensable de l’homo internetus aux fonctions multiples, fourbes et/ou pratiques.

Beamer. Vidéoprojecteur. Egalement : engin hideux qui a conquis bureaux, universités et mariages à la faveur d’un engouement généralisé pour les présentations PowerPoint*.

 Bit. Binary Digit. Unité binaire d’information qui ne prend que deux états : 0 ou 1, où 1 aurait valeur de VRAI et 0 valeur de FAUX. Par lot de 8 bits, ils forment un byte* ou octet*.

Blackberry. Terminal de messagerie de poche qui permet de recevoir directement mails avec leurs pièces attachées. Egalement : nouveau pas en avant dans l’Internet mobile, nouveau pas en arrière pour l’Homme désireux de déconnecter.

Blog. Contraction de « Web » et « log » (carnet de bord), que d’aucuns tentent donc de traduire par « CarnetWeb ». Système de gestion permettant de publier rapidement un journal en ligne sous forme de notes datées, auxquelles il est possible de laisser un commentaire. Désigne généralement des journaux intimes et des chroniques quotidiennes tenues par des internautes.

Blogosphère. L’ensemble des internautes qui bloggent et l’univers qu’ils forment. Egalement : nouvelle caisse de résonance pour faits politiques, médiatiques et rumeurs en tout genre. Synonyme (un brin condescendant) : Blogobulle.

Boot. Programme nécessaire à la mise en marche d’un ordinateur et exécuté à chaque mise sous tension ou réinitialisation. Le système d’exploitation* est ainsi installé en mémoire et initialisé. On dira par exemple « mon ordinateur rame, je vais rebooter ».

Browser. Navigateur*. Programme qui permet de surfer sur Internet à l’instar de Internet Explorer, Netscape Navigator, Safari, Mozilla, Opera, Firefox.

Bug. Anomalie dans un programme informatique ou un système d’exploitation qui l’empêche de fonctionner correctement. Francisé en « bogue ». Egalement : excuse récurrente pour travailleur flemmard ; fatalité pour tout utilisateur d’un ordinateur.

Byte. Voir octet*.

Haut de la page

Carte mère. Composant de base d’un ordinateur qui sert à interconnecter tous les composants de l’ordinateur (microprocesseur*, mémoire RAM*, connecteurs d’extensions, connecteurs de clavier, souris, moniteur, connecteur de l’alimentation, barrettes mémoire…).

Carte vidéo. Circuit électronique reliant l’écran à l’ordinateur.

CD-R. CD Recordable. Disque compact vierge sur lequel on peut graver des données une seule fois. Sa capacité de stockage varie entre 650 et 700 Mo*. Egalement : indispensable accessoire de stockage qui sera peut-être illisible dans dix ans.

CD-ROM. Compact Disc Read Only Memory. Disque compact sur lequel des données ont déjà été gravées et qu’on ne peut effacer ou altérer.

Chat, chatter. Bavarder. Discussion textuelle en direct sur Internet. Se pratique sur des parties de sites dédiés, les chatrooms, ou alors par le biais d’une messagerie instantanée*. Egalement : « clavardage », mais seulement chez les Québécois qui ont mixé « clavier » et « bavardage » ; « causette », mais seulement chez les Académiciens qui doivent pas en user souvent.

Clé USB. Petit périphérique de stockage amovible se connectant sur le port USB* de l’ordinateur dont les capacités peuvent varier entre quelques dizaines de Mo et Go. C’est la nouvelle disquette. Egalement : précieux moyen de transfert de fichier d’un Mac à un PC.

Cluster. Unité d’allocation qui correspond à la zone minimale qu’un fichier peut occuper sur le disque dur. Selon le formatage du disque, un fichier de 12 Ko peut occuper un cluster ou trois, et donc se trouver plus ou moins éparpillé sur le DD* non.

Copier-coller. Procédé consistant à copier un ensemble de données sélectionnées puis à les coller ailleurs. Egalement : selon un ami de mes parents, ce que les jeunes d’aujourd’hui savent faire à défaut de connaître par cœur tous les noms des départements.

Courriel. Courrier électronique. Terme d’origine québécoise adopté au Journal Officiel en 2003 pour désigner l’e-mail en bon français.

Haut de la page

DD. Disque dur. Périphérique interne ou externe qui stocke système d’exploitation*, programmes, documents. Ses capacités se mesurent en Go. Arrivé à saturation il tend à faire ramer votre machine.

Desktop. Bureau (de l’ordinateur, pas l’endroit où on se traîne quotidiennement pour justifier ou non son salaire).

Desktop Folder. Dossier qui contient l’ensemble des éléments apparaissant sur le bureau.

Disque virtuel. Sous Windows*, simulation d’un disque dur par une partie de la mémoire. Les données sont enregistrées dans la mémoire vive* le temps de la session, afin d’y accéder plus rapidement.

DivX. Procédé de compression-décompression vidéo, qui permet de réduire un DVD de 5 Go à un fichier de 700 Mo. Autrement dit, le DivX est à l’image ce que le mp3* est au son.

DVD-R. DVD Recordable. DVD vierge d’une capacité de 4,7 Go, sur lequel on peut graver des données une seule fois avec un graveur de DVD.

Haut de la page

Ebay. Site Internet de vente aux enchères en ligne, fondé en 1995, devenu la référence dans son domaine. Egalement : rendez-vous des charlatans, chineurs, nouveaux commerçants, collectionneurs, cybershoppeurs du monde entier.

E-mail. Electronic Mail. Service qui permet la saisie, la consultation différée et la transmission, de documents informatisés, ou messages électroniques. Par extension : document saisi, consulté ou transmis au moyen du courrier électronique.

Ethernet. Type de réseau local rapide.

Excel. Logiciel de création et de manipulation de tableaux développé par Microsoft. Egalement : application fourbe qui fait office tantôt de piège, tantôt de distraction pour stagiaires.

Haut de la page

FAI. Fournisseur d’Accès à Internet.

Firewall. Voir pare-feu*.

FireWire. Norme mise au point par Apple pour une interface permettant de connecter des périphériques haut débit tels que caméscopes numériques, disques durs, imprimantes à l’ordinateur.

Flash Drive. Voir clé USB*.

Freeware. Graticiel. Logiciel mis gratuitement à disposition par son créateur.

FTP. File Transfer Protocol. Protocole de transfert de fichiers par lequel on peut envoyer des fichiers, puis les modifier et supprimer, vers un autre ordinateur branché au réseau, appelé serveur*.

Haut de la page

Geek. Plus que passionné d’informatique et de technologies avec vie sociale. Il est défini par copinedegeek.com, comme « être humain fou d’informatique qui ne vit que pour l’informatique et qui conçoit des applications informatiques. Les geeks forment une communauté qui vit à travers Internet ». Egalement : sympathique énergumène qui prononce des phrases pas toujours compréhensibles et semble souvent vivre sur une autre planète que le commun des mortels.

Grappe. Terme employé par la Commission de Terminologie et de Néologie Informatique pour désigner un « ensemble d’appareils de même type (terminaux, ordinateurs, etc.) rattachés à une même unité de contrôle ». En anglais : cluster. Egalement : émanation informatique dont le quidam peut ignorer tranquillement l’existence.

Haut de la page

Hacker. Bidouilleur. Individu doué d’immenses connaissances et compétences techniques, capable de visiter des ordinateurs dans lesquels il n’est pas censé se trouver. Le hacker « honnête » bataille ferme pour ne pas voir son nom assimilé à celui de « cracker », hacker malfaisant qui pirate et détruit les systèmes informatiques. Mais tout n’est pas toujours tout noir ou tout blanc.

Hardware. Le matériel d’un ordinateur (carte mère, disque dur, périphériques…)

Hotbot. Moteur de recherche concurrent d’Altavista et racheté par Lycos. En perte de vitesse depuis que Google truste la recherche sur le net.

Hotspot. Endroit délimité où se trouve un point d’accès qui offre au public un service d’accès haut débit sans fil.

HTML. Hyper Text Mark-up Language. Langage hypertexte. Egalement : langue maternelle des sites Internet dans laquelle on indique, par des balises, la façon dont on souhaiterait voir publiée une page. Ex : en langage hypertexte, <i>également</i> donne également, <b>également</b> donne également.

Hub. Concentrateur. Dispositif informatique placé au noeud d’un réseau en étoile, qui concentre et distribue les communications de données. Egalement : mot court pour longues explications, passons.

Haut de la page

ICQ. I Seek You. Logiciel précurseur de messagerie instantanée*. Egalement : programme que presque plus personne n’utilise depuis que tout le monde est passé sur MSN Messenger*.

IP. Internet Protocol. Nom unique qui identifie un ordinateur connecté au réseau. Dans les paramètres d’une connexion Internet figure une adresse IP comme telle 63.124.49.272., formée de quatre chiffres et trois points. Egalement : détail qui commence à intéresser tout le monde depuis que des utilisateurs de peer-to-peer* se sont fait repérés par leur adresse IP.

IRC. Internet Relay Chat. Discussion relayée par Internet. Protocole de communication sur Internet qui s’est érigé en pionnier de la communication instantanée, IRC permettait de dialoguer en temps réel, et à plusieurs, sur des serveurs spécifiques.

ITunes. Logiciel de bibliothèque musicale mis au point par Apple pour Mac et PC qui permet de gérer et d’écouter de la musique. Depuis son lancement en 2003, il permet également d’accéder à l’iTunes Music Store, marchand de musique en ligne.

IPod. Disque dur miniature qui fait office de lecteur portatif de musique numérique sur lequel il convient de charger sa bibliothèque iTunes de titres précédemment achetés sur l’iTunes Music Store. Egalement : accessoire que Steve Jobs aimerait voir dans la besace de tout un chacun, tant pis pour les pathologies de dépendance, dans l’espoir de favoriser le passage des utilisateurs de PC à Mac.

Haut de la page

Jpeg. Joint Photographic Expert Group. Norme ouvert de compression d’images numériques devenu nom de fichier. Egalement : image. « Je t’envoie un jipeg » signifie « Je t’envoie une photo », sous-entendu «  au format Jpeg ».

KaAaA. Client de Peer-to-Peer* utilisé par 3 millions d’utilisateurs dans le monde qui permet d’échanger gratuitement tous types de fichiers.

Laptop. Ordinateur portable.

Linux. Système d’exploitation* de type UNIX, diffusé sous forme de logiciel libre. Créé par le Finlandais Linus Torvald et développé bénévolement par plein de programmeurs. Sa mascotte est un pingouin.

Longhorn. Nom de code de la prochaine version de Windows, annoncé par Microsoft pour le premier semestre 2006. Devrait intégrer un certain nombre de fonctionnalités qui rendront le système d’exploitation « révolutionnaire ».

Haut de la page

Mac. Macintosh. Nom des ordinateurs fabriqués et commercialisés par Apple. Exgalement : exclusion informatique volontaire que la société vous fait payer cher au quotidien.

Mac OS. Macintosh Operating System. Système d’exploitation* utilisé par les Mac.

Macro. Macro-définition. Série de commandes qui s’exécute automatiquement pour accomplir une tâche répétitive.

Mel. Message électronique. Voir courriel*.

Messagerie instantanée. Moyen de communiquer avec quelqu’un connecté au réseau Internet par ordinateurs interposés via un programme de messagerie instantanée installé au préalable. Exemples : ICQ, Yahoo Messenger, AIM, MSN Messenger, iChat…Egalement : résidence secondaire de vos employés. 

Microprocesseur. Puce électronique contenant des circuits électroniques intégrés. Egalement : « le cœur de l’ordinateur » — c’est tout ce qui compte.

Mo. Voir octet*

Moblogging. Mobile blogging. Fait d’envoyer des photos ou des notes sur son blog depuis un téléphone portable. Egalement : ce que je ferai le jour où je serais invitée à la garden party de l’Elysée alors que des Martiens seront en train de l’envahir.

Modem. Modulateur-démodulateur. Périphérique de conversion qui permet de faire circuler des données numériques (celles de l’ordinateur) sur un canal analogique (la ligne téléphonique). Egalement : boîte magique qui fait le lien entre Internet et moi.

MP3. Motion Picture Experts Group Audio Layer 3. Format de compression de fichiers audio sans perte de qualité sonore. Nom des fichiers musicaux qu’on s’échange sur les réseaux peer-to-peer* et ailleurs. Egalement : souvent doublé de l’épithète « illégal » ou « piraté ».

MSN Messenger. Microsoft Network Messenger. Système de messagerie instantanée* développé par Microsoft. S’est répandu massivement depuis qu’il est livré d’office avec Windows.

Haut de la page

Navigateur. Voir browser*

Nerd. Geek* raté. Plus que passionné d’informatique qui n’a pas de vie sociale en dehors de son tête-à-tête permanent avec les ordinateurs.

Netscape. Netscape Navigator. Navigateur* dominant au milieu des années 90, avant d’être détrôné par Internet Explorer au cours d’une « guerre des navigateurs ».

Newsgroup. Groupe de discussion, forum. Ensemble de contributions regroupées sous un même nom qui correspond à un thème défini.

Notepad. Ardoise électronique. Ordinateur portatif sans clavier dans lequel on fait entrer les données par saisie directe sur l’écran.

NTIC. Nouvelles Technologies de l’information et de la communication

Haut de la page

Octet. Groupe de huit bits*. Unité employée lorsqu’il s’agit de stockage et de taille de fichiers. Les symboles Ko, Mo et Go représentent respectivement le kilooctet, le mégaoctet et le gigaoctet. Exemple : un CD-R peut stocker jusqu’à 700 Mo.

Off-screen. En dehors de l’écran. Quand on n’est pas sur ordinateur, ou pas connecté. Dans la vraie vie, quoi.

OS. Operating System. Voir Système d’exploitation*.

Outlook. Logiciel de courrier électronique édité par Microsoft. Egalement : passoire à virus.

Haut de la page

Pare-feu. Dispositif qui filtre l’entrée ou la sortie de données sur le réseau informatique. Egalement : attirail de filtres de votre réseau d’entreprise vous empêchant d’installer MSN Messenger, Quicktime et Kazaa sur votre ordinateur de bureau.

PC. Personal Computer. Ordinateur individuel. Désigne l’ordinateur en général et les machines fonctionnant sous un système d’exploitation* Windows ou Linux. Egalement : Perfide Commanditaire, Poste Caractériel, Putain de Créature, imPossible Chose, Perfide Camarade.

PDA. Personal Digital Assistant. Assistant personnel. Assistant numérique portable qui remplit les fonctions d’agenda, répertoire électronique, bloc-notes, voire lecteur d’images, de mp3, jeux,… Les données sont manipulées par un stylet qu’on balade sur l’écran tactile. Egalement : signe distinctif de maîtrise technologique de celui qui le sort de sa poche de veston en réunion.

PDF. Portable Document Format. Format de fichiers universel créé par la société Adobe qui permet de visualiser et imprimer des fichiers texte et image sur n’importe quel ordinateur ayant le logiciel Acrobat Reader. Assure une grande qualité de visualisation et d’impression.

Peer-to-peer, P2P. Pair-à-pair, point-à-point, poste-à-poste. Mode de connexion d’ordinateurs de poste à poste sans passer par un serveur central. Méthode décentralisée utilisée pour l’échange illégal de fichiers audiovisuels, inaugurée par Napster. L’accès à un réseau peer-to-peer nécessite le téléchargement d’un logiciel. Les plus connus sont : Kazaa, Bitorrent, Gnutella, eDonkey, iMesh, Grokster, FastTrack. Egalement : fléau qui donne urticaire et ulcère à l’ensemble des industries culturelles.

Pentium. Nom des microprocesseurs* de marque Intel.

Phishing. Hameçonnage. Méthode d’extorsion consistant à l’envoie d’un e-mail de type spam* qui renvoie vers un site Web pastichant un site commercial légitime, invitant l’internaute destinataire à y déposer ses coordonnées bancaires.

Pixel. Picture element. Elément d’image, autrement dit unité atomique d’une image numérique. Elément de mesure de la définition d’une image.

Polling. Scrutation. Examen répété de l’état d’un ou plusieurs éléments d’un système pour y détecter un changement éventuel. Egalement : mystérieux procédé informatique que l’on est autorisé à ignorer.

Pourriel. Voir spam*.

PowerPoint. Logiciel de présentation multimédia édité par Microsoft. Egalement : outil malin permettant d’embrouiller le plus creux des exposés très tendance en entreprise et dans les universités.

Processeur. Voir microprocesseur*.

Haut de la page

Quicktime. Application multi-plateformes développé par Apple employée pour la lecture de fichiers audio ou video.

Raccourci clavier. Combinaison de touches qui se substitue à une série de commandes plus complexe. Exemple : ctrl+C pour « copier », ctrl+V pour « coller », alt+F4 ou pomme+Q pour « quitter ».

RAM. Random Access Memory. Mémoire vive. Mémoire à laquelle on a accès en lecture et en écriture, où sont stockés temporairement les fichiers que l’ordinateur exécute.

Reboot, rebooter. Voir boot*

Reset. Réinitialiser.

Routeur. Matériel de communication d’un réseau informatique qui achemine les données à travers celui-ci.

Haut de la page

Scrutation. Voir polling*.

Seuillage. Thresholding. Lors de la saisie d’une image numérique, définition d’un niveau de gris comme seuil au-delà ou en deça duquel les pixels sont enregistrés soit noirs, soit blancs.

Shareware. Partagiciel. Logiciel que l’on peut utiliser gratuitement pendant un temps défini ou un nombre d’usages limité, puis pour lequel on paye ensuite si on souhaite continuer à en faire usage.

Serveur. Ordinateur ou programme qui partage des ressources (DD, périphériques) avec d’autres ordinateurs clients sur un réseau qu’il administre ; plus généralement, système informatique qui fournit des services aux utilisateurs connectés.

Software. Logiciel.

Soulseek. Logiciel d’échange de fichiers façon peer-to-peer*.

Spam. Pourriel, pollupostage. Courrier électronique non-sollicité à caractère publicitaire, envoyé en masse. Egalement : enfer pour tout utilisateur de messagerie électronique qui n’a pas mis au point ses filtres ; viande en boîte britannique qui a inspiré un sketch aux Monty Python.

Suite logicielle. Ensemble de programmes intégrés à une application particulière. Exemple : Microsoft Office pour la bureautique. Egalement : le hic qui peut rendre un PC totalement hermétique aux documents envoyés par un autre PC si jamais il ne dispose pas de la suite logicielle dans laquelle ont été produits les documents.

Système d’exploitation. Operating System. Programme assurant le démarrage, la gestion de l’ordinateur et de ses périphériques. Les plus connus sont Windows* et MS-DOS de Microsoft, Mac OS de Apple, le système libre GNU/Linux.

Haut de la page

TCP/IP. Transmission Control Protocol/Internet Protocol. Ensemble de protocoles de communication Internet.

Thresholding. Voir seuillage*.

UMTS. Universal Mobile Telecommunications System. Norme de téléphonie mobile de 3e génération qui permet de transmettre des informations plus rapidement que le GSM et le GRPS.

Unité centrale. Boîtier contenant processeur*, carte mère*, disque dur, mémoire vive, unités de stockage et sur lequel on connecte les périphériques.

URL. Uniform Ressource Locator. Adresse Internet. S’organise comme suit : protocole://serveur/répertoire/document.extension. Exemple : http://www.michalon.fr

USB. Universal Serial Bus. Norme qui donne son nom à la prise permettant de connecter jusqu’à 127 périphériques sur un ordinateur, tels que clavier, souris, imprimante, scanner, graveurs, flash drive*.

Haut de la page

WAP. Wireless Application Protocol. Protocole de communication qui permet de se connecter à Internet depuis un téléphone portable.

Wi-Fi. Wireless Fidelity. Technologie de réseau local sans fil haut débit. Egalement : libérateur d’ondes qui aliène l’homme nomade.

Windows. Gamme de systèmes d’exploitation* développée par Microsoft qui tire son nom des fenêtres sur lesquelles on travaille dans l’exploitation de programmes.

Zip. 1. Nom de disquettes épaisses d’une capacité de stockage de 100, 250 et 750 Mo qui ont longtemps joué les intermédiaires entre la disquette ordinaire (1,44 Mo) et le CD-R (650 Mo). L’arrivée des clés USB* a amorcé le déclin des disquettes Zip. 2. Format de fichiers dont les données ont été compressées.

D’autres termes inconnus non recensés ici ?
Dictionnaire français de l’informatique et d’Internet
Wikipedia, l’encyclopédie libre et gratuite

Haut de la page

Glossaire extrait de Putain d'Ordinateur, avec l'aimable autorisation de l'auteur, MCB.


Cet article est la propriété de Top 10 hébergeurs (http://www.top10hebergeurs.com). Top10 hébergeurs publie un comparatif indépendant des hébergeurs en France, en Europe et aux Etats-Unis. Commentaires et avis sur les hébergeurs, hébergement de sites web au meilleur prix, les hébergeurs primés, des articles sur hébergement Web et plus encore.

Remarque: Vous devez ajouter les informations ci-dessus si vous désirez recopier cet article.

Partager cet article: Bookmark and Share


Recherche personnalisée

En savoir plus sur l'Hébergement

Quel hébergement web choisir?
Chaque jours, des milliers de webmasters publient leurs sites sur Internet et le marché de l’hébergement est de plus en plus encombré pour suivre ce rythme effréné.

Comment faire le tri dans les offres d’hébergement web ?
Le choix de l’hébergement web est sans aucun doute une des décisions les plus importantes à prendre pour toute entreprise désireuse de s’implanter durablement sur Internet. De nos jours, il est aisé de trouver un fournisseur d’accès à Internet fiable et de qualité, mais le choix de l’hébergeur peut parfois s’avérer un cauchemar.

Accessibilité et uptime, la base d'un bon hébergement web
L'uptime correspond au pourcentage du temps pendant lequel l'hébergeur est accessible via Internet. La plupart des hébergeurs annoncent qu'ils ont un uptime de 99% ou 99.9%, mais cela correspond souvent au temps de fonctionnement du serveur (i.e le serveur est effectivement sous-tension), sans prendre en compte la disponibilité réelle de celui-ci sur l'Internet.

Les différentes catégories d'hébergement web
Les offres d'hébergement web sont regroupées en plusieurs catégories : L'hébergement gratuit, l'hébergement partagé ou mutualisé, l'hébergement « revendeur », l'hébergement dédié virtuel, l'hébergement dédié, l' hébergement dédié dits « managé », « infogéré » ou « clés en main », la colocation, l'hébergement en cluster et bien sûr l'hébergement « maison » (un serveur placé chez vous).

cPanel – un panneau de contrôle complet pour l’hébergement
cPanel est très populaire et est rapidement devenu le panneau de contrôle d’hébergement le plus utilisé sur le web. La première impression qu’on a de cPanel est la simplicité : une simple interface avec plusieurs icônes représentant les fonctions principales du panneau de contrôle.

Guide des solutions d’hébergement
La palette des offres d’hébergement a largement évoluée ces dernières années. On trouve désormais plusieurs offres bien distinctes, chacune avec ses forces et faiblesses. Voici quelques explications pour trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins.

Bases de l’hébergement web
Trouver l’hébergeur web adapté à son site est la première étape pour un webmaster. Vous payez un hébergeur web pour avoir votre site disponible en ligne et partout dans le monde 24h/24 et 7 jours sur 7.

Un hébergement écologique pour un meilleur environnement
Des millions de sites web existent sur le web, hébergés par des milliers de serveurs web, consommant de plus en plus d’énergie. Pour combattre ce problème croissant, beaucoup d’hébergeurs web font fonctionner leurs serveurs et leurs bureaux grâce à des sources alternatives d’énergie.

L’importance des panneaux de contrôle d’hébergement de sites internet
La plupart des hébergeurs web incluent un panneau de contrôle dans leurs offres. Pour un propriétaire de site internet ou des clients d’un hébergeur web les panneaux de contrôle sont la base de leur hébergement.

Créez votre propre site Internet
Du HTML au serveur FTP, l’ABC pour créer votre site et le publier sur Internet.